Musée des beaux-arts de Montréal - Pavillon Bourgie

 


Le pavillon d’art québécois et canadien Claire et Marc Bourgie
Situé à l’arrière de l’église Erskine and American, un édifice moderne et original de six étages se démarque par sa façon singulière de marier le marbre et le verre. Chaque étage du pavillon est caractérisé par de vastes espaces vitrés ouverts à l’entrée de chaque salle d’exposition qui permettent le maintien d’un lien constant avec la ville – la verrière du sixième étage donne notamment une vue spectaculaire sur le mont Royal.

Ce pavillon permet au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) d’ajouter plus de 2 000 mètres carrés de surface d’exposition. On y propose un parcours muséal chronologique de l’art québécois et canadien de 600 œuvres. Accessible gratuitement en tout temps, le pavillon met aussi à la disposition des visiteurs de nouveaux outils pédagogiques, dont un audioguide sur la collection.

Le Salle de concert Bourgie
La conception de cette salle de concert a redonné une âme à l’église Erskine and American, inaugurée en 1894, tout en conservant son intégrité.

La Salle de concert Bourgie, baptisée en l’honneur du mécène et maître d’œuvre de la Fondation Arte Musica Pierre Bourgie, devient aujourd’hui un lieu de culture privilégié offrant une acoustique d’exception et des aménagements scéniques et électroniques à la fine pointe de la technologie. D’une capacité de 444 places, la salle met aussi en lumière une collection de 146 vitraux, dont 20 œuvres de l’illustre maison Tiffany et une immense demi-rosace de l’artiste Peter Haworth.

Le répertoire s’étendra de la musique ancienne à la musique contemporaine, en passant par les musiques de chambre, classique, jazz et du monde. L’endroit sera également l’hôte de nombreuses autres activités culturelles ou éducatives liées à la musique et aux beaux-arts.