La musique émergente

 
Nous recommandons
Évaluer cet article
Nombre de votes : 0
 

7 octobre 2013 – La musique émergente est en pleine ébullition à Montréal. Comment pourrait-il en être autrement dans une ville qui affiche franchement sa sensibilité créative, son énergie catalytique et son caractère avant-gardiste? Dans ce terreau fertile, les nouveaux courants semblent émerger à la vitesse de la lumière.

Dans les salles montréalaises, les amateurs de musique, tous genres confondus, trouvent de quoi assouvir leur soif de nouveauté. Les styles varient à l’infini – du hip hop au punk, du dub au jazz – et se renouvellent sans cesse. Montréal adore l’inédit.

Quant aux événements musicaux, c’est le délire. Sérieusement, combien de villes font danser, par un froid polaire, des milliers d’amateurs de musique électronique vêtus d’habits de neige loufoques (Igloofest)? Ou font découvrir chaque semaine au grand public les nouvelles déclinaisons de la musique électronique dans l’environnement d’une île verdoyante donnant sur un panorama urbain à faire rêver (Piknic Electronik)?

Et si l’envie vous prend d’explorer les formes émergentes de la création numérique – sonore, musicale et visuelle – en compagnie de globe-trotters avides de découvertes, c’est encore à Montréal que ça se passe. Rendez-vous incontournable du calendrier culturel international, le festival MUTEK réunit artistes, professionnels et festivaliers dans une quête d’excellence en matière de créativité électronique et d’expérimentation visuelle et auditive.

 Autre vitrine immanquable des courants musicaux d’avant-garde, le festival international de musique indépendante Pop Montréal propose un menu extrêmement riche de concerts ayant lieu à divers endroits dans la ville. L’événement offre non seulement à quelque 600 artistes l’occasion de s’éclater devant plus de 50 000 fans comblés, il propose aussi un programme bien rempli d’activités : conférences, ateliers, expositions d’art visuel, etc.

Enfin, il y a aussi la très dynamique Société des arts technologiques (SAT). Ce centre transdisciplinaire unique s’intéresse à tout ce qui est nouveau dans le monde de la culture numérique. Reconnue comme le premier « Living Lab » en Amérique du Nord et membre d’un réseau créé par la communauté européenne, la SAT propose au public une découverte de l’expression numérique sous une myriade de formes et une expérience immersive multisensorielle des plus passionnantes.

Montréal, c’est tout cela. Et plus encore. En déambulant dans les rues, on peut aussi bien capter des sons nouveaux émanant d’un quelconque édifice. C’est la beauté des courants musicaux à Montréal : ils émergent à tout moment, là où on s’y attend le moins.



Visualiser les commentaires [0] Ajouter un commentaire  
 

Cet article n'a pas encore été commenté.