Igloofest

© Igloofest, Miguel Legault - Igloofest© Miguel Legault - Igloofest© Igloofest, Miguel Legault - Igloofest
© Igloofest, Miguel Legault - Igloofest© Igloofest, Léa Lacroix - Igloofest© Igloofest, Elise Apap - Igloofest
 
Nous recommandons
Évaluer cet article
Évaluation moyenne: 4
Nombre de votes : 2
 
© Igloofest, Miguel Legault - Igloofest

31 octobre 2012 – Vous avez déjà dansé sous la lune et sous le point de congélation en compagnie de 10 000 personnes? Vous avez déjà sautillé en combinaison de motoneige et lunettes de ski aux rythmes des meilleurs DJ de la planète? Non? Si l’expérience vous chatouille, c’est ce que l’Igloofest vous offre.

Depuis 2007, ce festival de musique électronique est l’activité par excellence pour combattre la grisaille et le « fret » de la saison froide québécoise. Échelonné sur les trois dernières fins de semaine de janvier, ce happening urbain propose d’une année à l’autre une programmation costaude et alléchante. La seule mention des grandes vedettes que sont James Holden, enfant chéri de l’Intelligent Dance Music, Modeselektor, orfèvre du techno allemand, ou Robyn, reine de l’Eurodance, a de quoi mettre l’eau (ou la glace) à la bouche des fins mélomanes et réchauffer leurs délicates oreilles.

À elle seule, l’édition de 2012 a attiré près de 70 000 festivaliers, une foule record. On rapporte d’ailleurs que la température augmente de 10 degrés lorsqu’une soirée affiche complet! Un groove chaleureux. Toutefois, le festival fait maintenant face à l’épineux mais heureux problème d’augmenter son aire de jeu sur les Quais du Vieux-Port, bordés d’une part par le fleuve Saint-Laurent. Si le passé est garant de l’avenir, on devra accueillir une foule croissante au cours des prochaines éditions. À suivre.

En attendant, on vous invite à consulter le guide de survie du festival. Vous y trouverez de l’information sur les forfaits offerts, notamment le happening gourmand qui propose une table d’hôte et un billet à prix avantageux, de même que des conseils pratiques pour passer une soirée unique sans rhume, ni engelure. Une première recommandation : n’oubliez pas de multiplier les couches et de réchauffer vos extrémités.



Visualiser les commentaires [0] Ajouter un commentaire  
 

Cet article n'a pas encore été commenté.