Les Territoires

 
Nous recommandons
Évaluer cet article
Nombre de votes : 0
 

17 décembre 2013 — Les lourdes portes anciennes, en bois, à l’entrée de cette galerie sise au 5e étage de l’édifice Belgo, poumon de l’art contemporain montréalais, sont d’une apparence trompeuse. Derrière elles, vous ne découvrirez pas un marchand d’antiquités, mais plutôt son contraire : Les Territoires, un centre voué à la création de demain.

Ni centre d’artistes ni galerie marchande, Les Territoires sont uniques. Né en 2008 avec la mission avouée de défendre les artistes émergents, l’espace roule à un rythme plus accéléré qu’ailleurs – ses expositions durent trois semaines plutôt que cinq –, et permet ainsi à un plus grand nombre d’artistes de présenter leur travail.

Le destin fait parfois bien les choses, même dans sa plus triste des réalités. C’est la mort qui a mené à la création des Territoires. La galerie n’occupe pas seulement les salles de celle de « la flamboyante et excentriqueThérèse Dion » (dixit Les Territoires), décédée à la fin de 2007. Elle a été créée en sa mémoire par certains de ses plus jeunes artistes, ceux-là mêmes qu’elle considérait comme « les enfants qu’elle n’a jamais eus ».

Depuis leur ouverture, Les Territoires ont probablement révélé plus de noms que n’importe quelle autre galerie, centres d’artistes autogérés inclus. La programmation s’organise en grande partie à travers MAPPE, un programme de mentorat pour des « professionnels aux pratiques émergentes », où sont considérés émergents les artistes avec une carrière de moins de six ans.

Le penchant qu’avait Thérèse Dion pour la photographie contemporaine était notable, comme en font foi certains des fondateurs des Territoires : Chih-Chien Wang, Josée Pedneault et Jessica Auer. Si la photo est demeurée une privilégiée dans la jeune galerie, sachez qu’en théorie ses frontières sont poreuses. Les massives portes des Territoires demeurent pratiquement toujours ouvertes.



Visualiser les commentaires [0] Ajouter un commentaire  
 

Cet article n'a pas encore été commenté.