Tangente - Laboratoire de mouvements contemporains

 
Nous recommandons
Évaluer cet article
Nombre de votes : 0
 

Tangente a fortement contribué à façonner le visage actuel de la danse contemporaine dans la métropole. À la fois centre de documentation et endroit de diffusion et de développement de cet art du mouvement, il est possible d’y découvrir tous les ans, généralement de septembre à juin, les pièces chorégraphiques d’iconoclastes créateurs québécois, canadiens ou étrangers, jeunes ou moins jeunes.

Le temps a passé très vite depuis la fondation de Tangente en 1980, et des artistes aujourd’hui reconnus y ont présenté leurs opus dansés alors qu’ils étaient encore émergents. Au fil des ans, Paul-André Fortier, Ginette Laurin, Danièle Desnoyers, Louise Bédard et Dave St-Pierre ont ainsi fait découvrir leurs œuvres aux amateurs de nouvelle danse dans ce lieu qui favorise les chorégraphies aux multiples esthétiques.

Itinérant pour le moment, Tangente a été hébergé pendant une vingtaine d’années dans le spacieux édifice du Département de danse de l’UQAM et de l’Agora de la danse. En 2011, Tangente mettait en place une importante campagne de financement pour assurer sa relocalisation au cœur du Quartier des spectacles, dans le futur bâtiment où logeront également les réputés Grands Ballets canadiens et l’École de danse contemporaine de Montréal. Avec ses nouvelles installations, Tangente sera beaucoup plus outillé pour faire briller les créateurs et danseurs d’un peu partout au monde et présenter leurs œuvres à un groupe de spectateurs bien plus élargi.

Pour une visite des plus stimulantes à Tangente, il suffit d’y aller au hasard, de regarder  ce qui nous attire davantage dans sa programmation, ou d’en discuter à l’avance avec d’autres amoureux de la danse.



Visualiser les commentaires [0] Ajouter un commentaire  
 

Cet article n'a pas encore été commenté.