L'été à Montréal

© Robert Murphy - L'International des Feux Loto-Québec© Commission canadienne du tourisme - Festival international de Jazz de Montréal© Inès Anane - Parc du Mont-Royal
© Robert Racette - La Ronde (membre de la famille Six Flags)© Tourisme Montréal, Martin New - Festival Juste pour Rire
 


© Robert Murphy - L'International des Feux Loto-Québec

23 mai 2011 – C’est l’été : tout le monde dehors et que ça fête! Partout sur l’île, c’est la joie, une activité effrénée, le soleil et la chaleur des Montréalais. Incomparable.

Une incroyable effervescence culturelle s’empare des salles, parmi les meilleures au pays, mais surtout des rues, où s’installent les grands événements internationaux et leur sélection de spectacles gratuits.

Entre le Festival des films du monde et le Festival International de Jazz de Montréal, en passant par le Festival Juste pour rire et Les FrancoFolies de Montréal, une foule de rendez-vous se succèdent en une cascade ininterrompue de musique, de rires, d’images… et d’insulaires friands de découvertes et de nouvelles rencontres. Une grande fête à ciel ouvert, de la fin du printemps au début de l’automne, du crépuscule aux petites heures du matin.

La ville se fait aussi sportive. Adeptes de marche, de jogging, de vélo ou de patin à roues alignées envahissent l’immense réseau de pistes cyclables, mais aussi les Quais du Vieux-Port avec ses sympathiques bouquinistes, les parcs et les grandes artères. Sans parler des fous de tennis ou de soccer, que l’on aperçoit dans les nombreux espaces verts, et des passionnés de golf, qui se donnent rendez-vous au tertre de départ des clubs réputés de Montréal, dont le Royal Montréal, doyen des clubs de golf en Amérique du Nord.

L’été à Montréal, c’est également la descente en canot pneumatique ou motorisé des rapides de Lachine – où l’on peut aussi pratiquer le canoë-kayak –, le pédalo dans les étangs des grands parcs, le surf cerf-volant à la plage du parc Jean-Drapeau, sans oublier la baignade dans les multiples piscines extérieures disséminées sur l’île.

Cet enthousiasme à vivre la ville dehors se manifeste aussi avec la présentation gratuite en plein air de pièces de théâtre et de films, notamment au Théâtre de Verdure du parc La Fontaine, ou encore par la danse au Piknic Électronik, le rendez-vous dominical par excellence des électromélomanes sur l’île Sainte-Hélène. Cette félicité devient apothéose avec l’International des Feux, auquel prennent part les plus grands artificiers du monde.