L'évolution du son au Musée des ondes Emile Berliner

 
Nous recommandons
Évaluer cet article
Nombre de votes : 0
 

10 avril 2013 – Venez découvrir l’histoire des ondes au fil du temps, de la création à la diffusion en passant par la production, la reproduction et la captation.

Du code Morse au texto et du gramophone au téléphone, explorez tout ce qui concerne la technologie du son et les dispositifs de communication d’hier et d’aujourd’hui au Musée des ondes Emile Berliner, ainsi nommé en l’honneur de l’inventeur allemand Emile Berliner, qui a fondé son usine de gramophones ici même à Montréal à la toute fin du XIXe siècle.

Non seulement Berliner est l’inventeur du gramophone et des premiers disques, il a également contribué à la création d’un transmetteur plus efficace (l’un des premiers types de microphones) destiné aux téléphones d’Alexander Graham Bell. Les disques de Berliner ont constitué les premiers enregistrements du son destinés à une production à grande échelle, faisant ainsi de l’inventeur, à cette époque, un important producteur de musique.

Le musée est situé dans le quartier ouvrier de Saint-Henri (près de la station de métro du même nom) dans le bâtiment qui abritait autrefois la Berliner Gramophone Company. Un trésor de quelque 30 000 objets, dont une collection de plus de 8 000 disques, est présenté aux férus de technologie et de musique de tous âges. Venez rendre hommage à l’inventeur qui a su concrétiser le potentiel du son en visitant cette renversante collection de souvenirs du monde des communications. Enfin, ce musée est l’un des rares où l’on ne vous demandera pas d’éteindre votre cellulaire!



Visualiser les commentaires [0] Ajouter un commentaire  
 

Cet article n'a pas encore été commenté.