Tourisme culturel - itinéraire

© Musée des beaux-arts de Montréal, Christine Guest - Musée des beaux-arts de Montréal, Pavillon Jea© Tourisme Montréal, Stéphan Poulin - Pointe-à-Callière, musée d'archéologie et d'histoire de Montré© Martine Doyon - La place des Festivals
© Caroline Bergeron - Place des Arts© Tourisme Montréal, Stéphan Poulin - Place Jacques-Cartier© Partenariat du Quartier des spectacles - Théâtre du Nouveau Monde / conception mise en lumière Pho
 
Nous recommandons
Évaluer cet article
Évaluation moyenne: 5
Nombre de votes : 1
 
© Musée des beaux-arts de Montréal, Christine Guest - Musée des beaux-arts de Montréal, Pavillon Jea

13 décembre 2013 — Souvent désignée « capitale culturelle du Canada », Montréal est connue pour l’abondance de ses manifestations culturelles. En effet, les musées de classe mondiale, spectacles musicaux, cafés branchés et galeries d’art y sont légion, pour le plus grand plaisir des voyageurs.

Les musées ouvrent généralement à 10 h et sont fermés le lundi.

JOUR 1 – LE VIEUX-MONTRÉAL

Itinéraire 1 : un parcours historique

Depuis plus de 360 ans, les rues de pierres du Vieux-Montréal témoignent du passage du temps. Aujourd’hui, des musées, galeries d’art, boutiques artisanales, terrasses et cafés sont au cœur de l’action dans l’enceinte de gracieuses structures centenaires.

Entamez votre visite au lieu historique national de Sir George-Étienne-Cartier, site soigneusement restauré vers 1860 qui commémore la vie et l’œuvre de cet illustre politicien, Père de la Confédération canadienne. Visites guidées et animation théâtrale sont offertes sur réservation.

Rendez-vous ensuite au Château Ramezay, prestigieuse résidence datant du XVIIIe siècle. En proposant un voyage à travers 500 ans d’histoire, le Château Ramezay invite les visiteurs à découvrir ses riches collections alors que des personnages historiques du parcours multimédia racontent leur vie de château. Le site comprend le magnifique Jardin du Gouverneur, ravissante retraite urbaine typique du XVIIIe siècle.

Au terme de cette visite matinale, faites un arrêt à L’Arrivage pour goûter à une cuisine exceptionnelle, vous reposer et jouir de la superbe vue sur le Vieux-Port. Ce restaurant est situé au premier étage de Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal.

Après avoir rechargé vos batteries, descendez au Musée. Pointe-à-Callière est un lieu historique national érigé sur des vestiges. Tout au long d’un circuit archéologique authentique, découvrez notamment des artéfacts amérindiens, le premier cimetière catholique et la première place du marché de la ville. Grâce à une technologie de pointe et au multimédia, le Musée fait renaître le passé de Montréal.

Ensuite, déambulez le long du fleuve Saint-Laurent ou empruntez les rues de pierres à destinatCentre d’histoire de Montréal. Logé dans une magnifique caserne datant de 1903 (tout près du premier parlement du Canada), le musée présente des expositions multimédias sur l’histoire et l’identité de Montréal.

Faites maintenant un pèlerinagbasilique Notre-Dame, église néo-gothique renversante située au cœur du Vieux-Montréal. Dotée d’un intérieur en bois sculpté, d’un plafond étoilé aux couleurs d’or et de bleu ravissantes et d’un remarquable éventail de vitraux illustrant des scènes du passé de Montréal, la basilique Notre‑Dame est tout simplement une splendeur.

À la tombée de la nuit, faites le Circuit des fantômes du Vieux-Montréal et découvrez les secrets cachés des rues et ruelles du quartier historique. À la fois sinistre et amusant!

Itinéraire 2 : art contemporain en rafale

Partez à la découveCentre PHI, enclave fermement contemporaine dans le Vieux-Montréal. Nouveau complexe artistique interdisciplinaire des plus audacieux, le Centre PHI est aménagé dans un édifice datant de 1861. Les lieux peuvent être complètement transformés selon le genre et la forme d’art en vedette, qu’il s’agisse d’expositions ou de prestations musicales.

À deux Fondation DHC/ART pour l’art contemporain, sise dans un bâtiment historique restauré, présente chaque année trois ou quatre expositions contemporaines accompagnées de visionnement de films et de discussions. La Fondation propose également un programme éducatif de sensibilisation à l’art. L’entrée est gratuite.

Prochaine escale : Griffintown. Longez le canal Lachine, au-delà du très animé marché Atwater, vers ce quartier où se sont installés jadis les immigrants irlandais et qui était considéré comme la porte d’entrée des Irlandais en Amérique du Nord. Faites un saArsenal, à la fois centre de création et salle d’exposition d’art contemporain. On y propose une perspective singulière sur l’art moderne entre les murs d’un ancien bâtiment industriel.

La journée tire à sa fin, dirigez-vous vers un populaire lieu de rassemblement d’artistes locaux, le Cluny Artbar, pour y prendre une bouchée. Aussi, allez jeter un coup d’œil à la Fonderie Darling voisine, centre d’art contemporain qui présente diverses formes d’art actuel.

Pour le dîner, voici deux choix intéressants. Tout d’abord, Le Local, situé à deux pas de la Fonderie, qui sert une cuisine de style bistro dans un immeuble ancestral qui faisait autrefois office de bureau d’architecte. L’endroit possède des plafonds hauts, de grands puits de lumière, une vaste salle à manger à aire ouverte, une terrasse à l’avant et un salon pour l’apéro. Autre option, le Boris Bistro, charmant établissement situé tout près proposant des plats savoureux et disposant d’une agréable terrasse extérieure sur deux niveaux.

JOUR 2 – LE CENTRE-VILLE

Le centre-ville de Montréal est l’endroit tout indiqué pour une étude animée des contrastes, car les merveilles de l’architecture moderne y côtoient de magnifiques immeubles résidentiels, municipaux et religieux de l’époque victorienne.

Amorcez la journée avec un succulent petit-déjeuner au Café Vasco da Gama, restaurant portugais reconnu pour ses perles culinaires composées d’ingrédients de qualité supérieure.

Profitez de la matinée pour visiter le Musée des Beaux-Arts de Montréal, dont la collection permanente et les expositions temporaires sont parmi les plus belles et les plus originales au pays. Le pavillon Claire et Marc Bourgie consacré à l’art québécois et canadien, ainsi que le Lounge des familles du musée sont à voir absolument : le premier pour ses tableaux précieux, le second pour ses murales d’art de la rue de type psychédélique.

Puis, prenez la rue Sherbrooke vers l’ouest jusqu’à la rue Guy et explorez en chemin les nombreuses galeries d’art commerciales.

Faites un arrêt rue Baile au très éCentre Canadien d’Architecture (CCA), où non seulement vous perfectionnerez vos connaissances de l’architecture sous toutes ses formes, mais vous pourrez admirer des expositions contemporaines fascinantes, de même que les magnifiques jardins du centre, où sont exposées des sculptures évoquant l’histoire architecturale de Montréal.

L’heure du déjeuner approche, il est temps de faire demi-tour à destination du Café Birks par Europea et de savourer la cuisine inventive des lieux préparée minutieusement avec des ingrédients locaux de saison. Vous vous délecterez de ces repas dans le décor élégant de la mezzanine de la célèbre bijouterie Birks.

De retour sur la rue Sherbrooke, arrêtez-vous au Musée Redpath, Université McGill, le musée d’histoire naturelle de la métropole qui fait la chronique de l’évolution des époques primordiales jusqu’à l’ère présente.  Son exposition permanente sur l'histoire de la vie et la diversité biologique et minéralogique du Québec est constituée de fossiles, de minéraux et de spécimens zoologiques.

Avec le soleil qui décline, mettez le cap sur le Musée McCord, l’un des plus importants musées d'histoire du Canada qui abrite une énorme collection permanente (de quelque 1 400 000 pièces!). En dévoilant les secrets de l’histoire de Montréal de façon moderne et captivante, il invite les visiteurs à découvrir la vie montréalaise d'hier et d'aujourd'hui.

Pour terminer la journée sur une note un peu plus frivole, allez plutôt visiter le Musée Grévin, au 5e étage du Centre Eaton. Première filiale nord-américaine du célèbre musée parisien, l’endroit présente plus de 120 œuvres de cire saisissantes à l’effigie de célébrités telles que Barack Obama et Michael Jackson.

JOUR 3 – QUARTIER DES SPECTACLES

Débutez votre journée en déambulant à la Place des Arts, haut lieu de culture où l’on vous propose une multitude de rendez-vous artistiques – danse, théâtre, musique et opéra à l’année. Récent ajout au complexe, la Maison symphonique de Montréal permet d’entendre l’Orchestre symphonique de Montréal dans toute sa splendeur.
 

Prenez la matinée pour explorer le Musée d'art contemporain de Montréal tout à côté, qui met en valeur la créativité actuelle d’ici et d’ailleurs par ses expositions événementielles, sa collection permanente et ses vibrants Vendredis nocturnes.

Si une fringale vous prend, faites un saut à la rotonde du Musée au Bistro Le Contemporain. Le restaurant valorise l’expertise des artisans locaux dans la préparation de ses repas inventifs et de ses plats gastronomiques en intégrant des fromages et des charcuteries du Québec.

Une fois rassasié, faites une pause soleil sur la place des Festivals, un espace public grouillant en période de festivals (et ils sont nombreux à Montréal). La place se distingue par ses jolies fontaines lumineuses et les installations d’art public temporaires qu’elle abrite.

La Maison du Festival Rio Tinto Alcan est un arrêt essentiel pour l’amateur de musique. La Maison se veut un lieu permanent de diffusion et de promotion de la musique jazz et de la pratique musicale en général. Elle abrite l’Astral, une salle de spectacle; le bistro-terrasse Le Balmoral; la Galerie Lounge TD, vouée à la diffusion des arts visuels; une boutique de cadeaux ainsi qu’un centre de documentation.

Dans le même secteur se dresse l’édifice Belgo, ancien immeuble commercial où sont établies aujourd’hui bon nombre des galeries les plus en vue de la scène artistique contemporaine. En ces lieux, vous pourrez visiter des studios aménagés dans de vastes lofts où les différentes galeries présentent des expositions de photographies, de sculptures, multimédias, d’imprimés et de créations numériques, entre autres.

Montréal accueille en permanence une foule d’événements, notamment des concerts et des activités culturelles. Sur la rue Sainte-Catherine Est, La Vitrine culturelle de Montréal met à votre disposition un calendrier culturel complet et des services d’information et de billetterie centralisée pour tous les spectacles du Grand Montréal, dont plusieurs sont offerts au tarif de dernière minute.

Billets de spectacle en main, c’est l’heure de l’apéro!  Tout près, les assoiffés pourront prendre une bouchée et siroter une boisson au Café du Nouveau Monde, qui offre un vaste choix de spécialités françaises.

Si vous êtes plutôt branchés sur les nouvelles technologies et les médias interactifs, rendez-vous à la Société des arts technologiques [SAT]. La SAT est un centre voué au développement et à la conservation de la culture numérique. Depuis sa création, la SAT a accueilli, produit ou coproduit des milliers d’événements liés à la culture numérique et a réuni plus de 8 000 artistes qui, aujourd’hui, jouissent de carrières enviables sur la scène nationale et internationale.

Pour couronner la soirée, que diriez-vous d’aller casser la croûte et prendre un verre à la Brasserie T ou au F Bar, tous les deux situés à la Place des Festivals? Le menu de la Brasserie T! est émaillé de petits bonheurs alléchants tels que tartares, gratins dauphinois, saucissons en croûte et œufs mimosa, qui se savourent dans un décor ultra design. Quant au F Bar, il décline tous les arômes de la cuisine méditerranéenne dans des plats mijotés et un décor chic et impeccable.

Si vous souhaitez vous imprégner de l’ambiance typique d’un bon spectacle musical à Montréal, voici deux salles réputées du Quartier des spectacles où trouver satisfaction : le Club Soda et le Metropolis. Renseignez-vous sur leur programmation, la soirée pourrait être encore plus chaude que vous ne le pensez!

Quel que soit votre choix, nous vous souhaitons une très agréable soirée!

Jour 4 – LE MILE END

Rue Saint-Viateur, plongez dans l’univers du plus branché des quartiers de Montréal, considéré par certains comme le quartier tendance par excellence. Flânez dans les nombreux magasins de disques, cafés, ateliers de mode et boutiques d’affiches et de BD du secteur. Mêlez-vous à la faune locale et imprégnez-vous réellement de la scène culturelle de Montréal et de sa nature innovatrice, créative et on ne peut plus dynamique.

Vous avec encore soif de découvertes? Mettez le cap boulevard Saint-Laurent, symbolique et vibrante artère de Montréal. Pour un 5 à 7 festif et inspirant, installez-vous à la Casa del Popolo (à l’angle du boulevard Saint-Joseph). Ce lieu constitue le centre névralgique de la scène indie rock de Montréal et l’endroit tout indiqué pour côtoyer des musiciens, cinéastes, auteurs et poètes. Si vous avez le cœur à la fête, rendez-vous de l’autre côté de la rue à La Sala Rossa pour assister à un spectacle divertissant en soirée.

JOUR 5 – L’ÎLE SAINTE-HÉLÈNE

Commencez la journée en vous procurant une « boîte à lunch » de type gourmet à l’Europea Espace Boutique ou un repas pour emporter au Marché du Vieux. Dans les deux cas, vous disposerez d’un succulent goûter que vous pourrez déguster sur l’île Sainte-Hélène, la destination de choix pour nombre de visiteurs qui apprécient la beauté des lieux et les activités qui s’y déroulent, et ce à quelques minutes du Vieux-Montréal. On peut se rendre sur l’île Sainte-Hélène par métro (station Jean-Drapeau), en voiture, en vélo ou en bateau. Les navettes fluviales du Saint-Laurent, qui relient le Vieux-Port à l’île Sainte-Hélène, vous donnent l’occasion de contempler la ville en cours de route depuis le fleuve. Ce service est offert de la mi-mai à la mi-octobre.

Une fois sur l’île, faites un saut à la Biosphère, musée de l’environnement, chef-d’œuvre architectural de l’Exposition universelle de 1967 (l’Expo 67). La Biosphère accueille aujourd’hui des expositions permanentes et temporaires traitant des grands enjeux environnementaux liés à l’eau, à l’air, aux changements climatiques, au développement durable et à la consommation responsable.

L’heure du déjeuner va bientôt sonner, parcourez les environs à la recherche d’un endroit agréable pour pique-niquer. Chemin faisant, examinez les œuvres d’art public réalisées lors de l’Expo 67, notamment la grandiose sculpture d’acier intitulée L’Homme, de l’artiste Alexander Calder.

Après le repas, courte promenade vers le Musée Stewart où vous pourrez faire un voyage dans le temps par le truchement d’une remarquable collection de cartes géographiques, d’armes et d’instruments anciens datant des débuts du Nouveau Monde jusqu’au milieu du XIXe siècle.

Maintenant que vous avez découvert quelques-uns des petits trésors de l’île Sainte-Hélène, prenez le métro et l’autobus à destination de la Maison Saint-Gabriel, Musée et site historique. Cette maison tricentenaire, convertie en musée en 1966, est l’un des plus beaux exemples de l’architecture québécoise. Elle présente les différentes facettes de la vie rurale au XVIIe siècle et l'aventure peu ordinaire des Filles du Roy.

Terminez la visite des musées pour aujourd’hui avec quelque chose de légèrement différent en vous rendant à Espace VERRE, centre de formation et de création en arts verriers. Logé dans une ancienne caserne de pompiers du sud-ouest de Montréal, le centre propose aussi des ateliers accueillant des souffleurs de verre que l’on peut voir à l’œuvre, alors que des expositions et des ventes de pièces de verre ont lieu dans sa galerie.

Pour le repas du soir, faites votre choix parmi les nombreux restaurants de Montréal qui ont fait de la ville un carrefour gastronomique international. Bon appétit!

JOUR 6 – HOCHELAGA-MAISONNEUVE

Avec ses vastes espaces verts et sa multitude d’attractions à proximité du Parc olympique, le quartier Hochelaga-Maisonneuve, « HoMa » comme l’appellent affectueusement les Montréalais, renferme de nombreux trésors culturels, historiques et naturels.

Construit entre 1915 et 1918, le Château Dufresne est un ancien hôtel particulier de style beaux-arts ayant appartenu aux frères Dufresne, deux piliers de la bourgeoisie francophone de Montréal. L'immeuble abrite aujourd'hui le Musée du Château Dufresne, le musée d'histoire et du patrimoine de l'est de Montréal. Son décor intérieur a été peint par l'artiste prolifique Guido Nincheri.

À proximité du Château Dufresne, Espace pour la vie regroupe le Planétarium Rio Tinto Alcan, le Biodôme, l’Insectarium et le Jardin botanique. La visite de l’un ou de plusieurs de ces musées enrichira assurément vos connaissances à l’égard des sciences naturelles. Pour un déjeuner rapide ou même pour prendre un verre, le restaurant du Jardin botanique de Montréal s’avère un endroit unique des plus agréables pour vous imprégner de l’ambiance du Jardin et terminer votre visite à Montréal. À votre santé!



Visualiser les commentaires [0] Ajouter un commentaire  
 

Cet article n'a pas encore été commenté.