Itinéraire LGBT

© MTTQ, Vlan Communication - Place Jacques-Cartier© Kevin Allwood - Le Cartet© Tourisme Montréal, Pierre-Luc Dufour - Rues Saint-Paul et de la Commune
© Commission canadienne du tourisme - Bota Bota, spa-sur-l'eau© Tourisme Montréal, Stéphan Poulin - Terrasse de la rue Saint-Denis© Michel Julien - Pointe-à-Callière, musée d'archéologie et d'histoire de Montréal
 
Nous recommandons
Évaluer cet article
Évaluation moyenne: 5
Nombre de votes : 2
 
© MTTQ, Vlan Communication - Place Jacques-Cartier

16 avril 2013 – Plaisirs de la table, effervescence nocturne, shopping passionnant, bouillonnement culturel… Montréal a tout pour plaire à la communauté gaie. Et pas seulement dans le Village, même s’il est l’un des plus vastes du genre sur la planète! Les visiteurs peuvent s’attendre à de beaux coups de cœur dans tous les quartiers.

LES FESTIVALS DE L’ÉTÉ!
En été, Montréal se fait l’hôte de nombreux festivals, incluant Aires libres, Piknic Electronik, Divers/Cité et, bien entendu, Fierté Montréal. Ne manquez pas de consulter Vivez Montréal, le blog de Tourisme Montréal, pour connaître les nouveautés branchées.

BIXI, RÉSEAU VÉLO
Le système de location de vélos BIXI  est certainement l’un des meilleurs moyens de sillonner Montréal. Moyennant des frais minimes, vous prenez un vélo à une station, pédalez jusqu’à destination, puis laissez le vélo à la station de votre choix. Le service est offert jour et nuit, de mai à novembre.

JOUR 1 – LE VIEUX-MONTRÉAL ET LE VILLAGE GAI
Les rues pavées de pierres du Vieux-Montréal ont vu défiler près de 370 ans d’histoire. Vous pouvez commencer la journée dans l’un de ces charmants restos. Le Cartet, par exemple, propose des petits déjeuners et des brunchs santé.

Maintenant que vous avez fait le plein d’énergie, pensez à faire un tour du côté de Ça roule Montréal. L’entreprise possède une flotte impressionnante de vélos et d’accessoires. De plus, leurs excursions guidées sont le parfait préambule à l’exploration de la ville et de ses attractions.

Pour le lunch, le quartier regorge de bonnes adresses. Vous pouvez déambuler sur la  Place Jacques-Cartier, qui concentre une cohorte de bons restos.

En après-midi, profitez-en pour découvrir la rue Saint-Paul, bordée de chics galeries d’art et de boutiques de créateurs, dont Reborn et les boutiques éponymes de Michel Brisson et du légendaire Denis Gagnon.

Si l’art actuel vous passionne, franchissez le seuil de la Fondation pour l’art contemporain DHC et laissez-vous éblouir par l’originalité de ses expositions stimulantes et pertinentes. L’archéologie vous interpelle davantage? Explorez le circuit souterrain de Pointe-à-Callière, Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal.

La visite du Vieux-Montréal serait incomplète sans un coup d’œil à la basilique Notre-Dame de Montréal, impressionnante église de style néogothique construite entre 1824 et 1829. C’est en ces lieux que Céline Dion, icône de la chanson qui a conquis le cœur d’un vaste public gai, a convolé en justes noces avec son gérant, René Angélil.

Pourquoi ne pas s’offrir un moment pour relaxer dans l’un des merveilleux spas du secteur? Le centre Scandinave Les Bains Vieux-Montréal et le Bota Bota, spa-sur-l’eau, offrent le confort et la sérénité… une manière apaisante de terminer l’après-midi.

Quand arrive le temps de prendre un verre, Aires libres dans le Village est imbattable! La rue Sainte-Catherine appartient aux piétons, ce qui en fait un endroit idéal pour flâner et regarder les gens passer tout en sirotant allègrement un verre sur une terrasse.

Pour le dîner, le restaurant Carte Blanche vous propose une aventure gastronomique avec sa fine cuisine qui utilise des produits locaux et frais.

JOUR 2 – LE CENTRE-VILLE
Histoire de vous remettre d’aplomb, offrez-vous un petit-déjeuner au Café Vasco da Gama servi dans une ambiance chaleureuse à la portugaise.

Le reste de la matinée promet de se dérouler en beauté au Musée des beaux-arts de Montréal. Il met à l’affiche des expositions extraordinaires et sa collection permanente réunit des œuvres et des artéfacts de l’époque précolombienne à aujourd’hui. Vous adorerez aussi la richesse des collections et la qualité des expositions du Centre canadien d’architecture.

Midi sonne. Le centre-ville offre plusieurs possibilités pour le lunch à proximité des magasins.  Pour le magasinage, La Maison Simons est un coup de cœur LGBT avec ses élégantes collections pour hommes et femmes. Du côté de m0851, une boutique montréalaise de renommée internationale, ce sont les articles et accessoires en cuir fin, en toile et en cachemire qui valent le détour. Enfin, chez la grande bijouterie Birks, vous pouvez admirer bijoux, plats, assiettes ou coutelleries de marques prestigieuses puis prendre une bouchée ou, pourquoi pas, un thé dans le décontracté et raffiné Birks Café par Europea.

Pour conclure en beauté votre après-midi, visitez le Musée d'art contemporain de Montréal, le premier musée canadien entièrement consacré à l’art contemporain.

En fin de journée, retournez au Village et découvrez les antiquaires et brocanteurs de la rue Amherst. Puis dirigez-vous vers le Saloon, une institution dans le Village qui sert une « bistronomie western », dans une ambiance électrique créée par des DJ allumés. De là, poursuivez votre exploration des multiples bars et boîtes de nuit où l’on trouve de tout pour se divertir.

JOUR 3 – LE MILE END ET LE PLATEAU MONT-ROYAL
Le Mile End et le Plateau Mont-Royal partagent le même tissu urbain. Sous le signe de l’éclectisme, ces quartiers à la mode promettent de belles découvertes, que ce soit du côté des boutiques de designers ou des friperies, des boîtes de nuit, des restaurants ou des cafés.

Les rues Fairmount, Saint-Viateur et Bernard, et les artères perpendiculaires, figurent parmi les plus intéressantes du Mile End. Commencez la journée par un bagel chaud et moelleux à la boulangerie Fairmount Bagel. Depuis 1919, ce vénérable établissement cuit ses bagels traditionnels au four à bois.

Une petite promenade rue Waverly vous mènera au Dépanneur le Pick-Up. À la fois épicerie, casse-croûte et centre artistique, cet inclassable affiche un menu alléchant composé de sandwichs chauds, de soupes et de salades, sans oublier les brunchs inédits et les plats du jour. De là, dirigez-vous vers la boutique Charlotte Hosten qui offre une vaste sélection de bijoux sophistiqués et uniques faits à la main.

Autre incontournable du Mile End, Le Cagibi, situé sur le boulevard Saint-Laurent. Les clients s’y mêlent à une faune locale composée de musiciens, d’artistes, d’étudiants et de messagers à vélo. Tous apprécient son décor accueillant de style brocante.

Descendez vers le sud et vous voilà déjà au Plateau Mont Royal qu’on nomme simplement « Le Plateau ». Rendez-vous au Laïka – à la fois restaurant, café Wi-Fi, bar et lounge – fréquenté par des habitués du quartier et des visiteurs branchés. Sans quitter le boulevard, vous trouverez aussi le célèbre Schwartz’s, dont l’incomparable smoked meat maison fait courir les célébrités (et les autres!) depuis 1928.

Poursuivez vers le sud jusqu’à la rue Prince-Arthur. Joyeusement animée durant la belle saison, cette zone piétonnière revitalisée regorge de cafés et de restaurants. Tout au bout de cette rue, vous trouverez le square Saint-Louis, bordé de belles demeures du XIXe siècle.

Du côté est du square, la rue Saint-Denis aligne une multitude de boutiques intéressantes. Les vitrines dévoilent des créations de designers québécois, des accessoires pour la maison ainsi que des trésors de la musique et de la littérature. Ici encore, une myriade de restaurants et de cafés ajoutent à l’ambiance de la rue. Les terrasses attirent de nombreux clients désireux de profiter de la bonne bouffe, du soleil et de la vue.



Visualiser les commentaires [0] Ajouter un commentaire  
 

Cet article n'a pas encore été commenté.