Jamais trop tard pour bien manger à Montréal

 


 

17 août 2012 – Où veux-tu aller manger? La question se pose inéluctablement après le spectacle. Et les noctambules avisés savent que, pour la suite des choses, il faut choisir sa table avec flair. C’est la clé d’une soirée réussie. En fait, dénicher un bon restaurant dont les cuisines ferment tard peut faire toute la différence entre rentrer tôt (Je suis sur les rotules et j’ai faim) ou se faire extirper de la piste de danse (Quoi? On part déjà?).

Les suggestions suivantes guideront vos pas vers de belles tables à la nuit tombée.

L’Assommoir – au 112, rue Bernard Ouest et au 211, rue Notre‑Dame Ouest
Ce resto à la mode compte maintenant deux adresses : l’une dans le voisinage branché du Mile End et l’autre dans le secteur historique du Vieux-Montréal. Du dimanche au jeudi, à compter de 21 h, les deux restaurants proposent une promotion « verre et repas » pour la très modique somme de 21 $. Vous avez le choix parmi 21 spécialités, des tapas aux tartares, du ceviche aux grillades. Ces délices nocturnes s’accompagnent volontiers d’un cocktail (il y en a 250 à la carte, de quoi combler le connaisseur le plus exigeant), d’un vin, d’une bière, d’un porto ou, pour les abstinents, d’une boisson sans alcool – le choix est vaste! Les cuisines sont ouvertes jusqu’à 1 h du matin. En prime, des formations musicales et des DJ assurent l’animation certains soirs.

Ferreira Café – au 1446, rue Peel
Inspiré par la cuisine de la péninsule ibérique, Ferreira Café s’est bâti une excellente réputation auprès d’une clientèle conquise par la fraîcheur de ses créations gourmet. Du lundi au dimanche, de 22 h à minuit, ce resto portugais très couru offre son menu « Faim de soirée » à 23,85 $. Quelques propositions pour vous mettre en appétit? Les sardines rôties à la fleur de sel, la pieuvre poêlée à l’ancienne, le pavé de morue en croûte de maïs, le saumon grillé aux fines herbes et le suprême de poulet bio à la portugaise. Une adresse à retenir pour les nuitards qui aiment la bonne chère.

Chez Alexandre – au 1454, rue Peel
Voisin de Ferreira, Chez Alexandre allie une chic brasserie parisienne (au rez-de-chaussée) et un pub anglais élégant (à l’étage) que fréquentent souvent les célébrités de Montréal. De 22 h à 2 h du matin, les convives peuvent choisir parmi les propositions de la table d’hôte : le potage maison ou la salade pour chatouiller ses papilles, la bavette de bœuf Angus ou le saumon grillé pour se régaler, puis le thé ou le café pour terminer le tout en douceur. Ce jalon du centre-ville met la table tous les soirs de la semaine et affiche son menu à moins de 40 $.

Leméac – au 1045, avenue Laurier Ouest
Dans les enclaves huppées d’Outremont, Leméac est un bastion de la gastronomie, toutes catégories confondues. Avis aux oiseaux de nuit, son menu « 22 h » livre quelques interprétations de classiques de la cuisine française, dont le tartare de bœuf servi avec pommes allumettes, le foie de veau en croûte de ciboulette avec purée à l'oignon caramélisé et la salade tiède mixte à l’huile de truffe. On savoure l’excellente cuisine tout en admirant le beau monde qui fréquente ce resto au décor raffiné, puis on sourit en voyant l’addition : 25 $, entrée et plat au choix.