Laïka

 


23 mai 2013 — S'il est à l'origine né du désir de donner naissance à une place dédiée aux artistes, Laïka est en fait bien plus qu'un simple lieu de rencontre. Il est à la fois restaurant, bar, lounge, hôte du festival Mutek et tremplin pour DJs émergents (dont bon nombre ont depuis été internationalement acclamés). Son menu, culinaire comme musical, varie chaque jour, puisqu'à la maestria des chefs qui concoctent les petits déjeuners, lunches et tapas, succède le soir venu de non moins talentueux DJs, qui font de Laïka l'un des rendez-vous les plus hot en ville.

Les célébrités, qui l'ont immédiatement adopté, y gravitent en grand nombre et il n'est pas rare d'y croiser les artistes, musiciens, réalisateurs de films ou designers les plus en vue. Car la créativité atteint ici son paroxysme, jusque dans le café, les lunches ou encore le brunch de la fin de semaine. Fréquenté par une faune branchée qui s'y rend après la journée de travail pour y prendre un (ou plusieurs !) cocktail, Laïka est aussi le rendez-vous de prédilection des électromélomanes et inconditionnels de musique house, qui sont rapidement devenus des habitués des lieux et ce, depuis plus de dix ans.

Voir et être vu, c'est aussi ça, Laïka. À l'intérieur comme à l'extérieur, puisque sa large fenestration qui donne sur le boulevard Saint-Laurent permet aux Montréalais de pratiquer l'une de leurs activités favorites, à savoir regarder passer le monde. Une adresse qui, si elle se veut sans prétention, peut toutefois prétendre à être l'un des endroits les plus trendy de Montréal.