La plage de l'Horloge au Vieux-Port de Montréal

 
Nous recommandons
Évaluer cet article
Évaluation moyenne: 4
Nombre de votes : 6
 

7 mai 2014 — Tout comme Paris, Amsterdam, Londres, Berlin et d'autres grandes villes du monde, Montréal possède désormais sa plage urbaine.

Bien sûr, les familles vont se baigner depuis belle lurette à la plage Doré de l'île Notre-Dame, mais depuis l’été dernier, la plage de l’Horloge déroule son sable soyeux à deux pas du centre-ville, dans le Vieux-Montréal.

Précisons d’emblée qu’on ne peut pas faire trempette à cet endroit en raison de la force des courants. Cependant, la ravissante plage aménagée à la pointe du quai de l'Horloge peut accueillir jusqu’à 800 amateurs de farniente et de bronzette.

Parasols, saules pleureurs, mobilier coloré, colonnes de brumisation, douches et promenade en bois enjolivent ce havre de détente, accessible à tous grâce à une rampe-escalier monumentale. Sur place, la fameuse Buvette du chef Giovanni Apollo permet de prendre un verre et de casser la croûte au bord de l’eau.

Côté panorama, on ne peut guère demander mieux. Cette « fenêtre sur le fleuve » déploie des points de vue magnifiques sur le Saint-Laurent, le pont Jacques-Cartier, l’île Sainte-Hélène et le Vieux-Montréal en toile de fond derrière la marina.

Mieux encore, la plage bonifie son offre cet été : l’accès est gratuit tous les jours et payant en soirée seulement. D’ailleurs, une soixantaine de soirées animées s’inscrivent déjà au programme de la saison.

Jusqu’au 20 juin, on peut se prélasser sur le sable les week-ends, puis tous les jours du 21 juin au 1er septembre. Rendez-vous sous les parasols bleus!



Visualiser les commentaires [2] Ajouter un commentaire  
 
Plage du quai de l'horloge Publié par Michel Pierre  | 19 août 2013
En souhaitant que l'année prochaine l'accès a la plage redevienne payante afin de minimiser les aller et venue des curieux et famille nombreuse venant troubler la quiétude des lieus, Et il serait bon de comparer la plage avec les autres plages des grandes villes, ce n'est qu'une étendue de sable sans plus avec des parasols au coût faramineux de 5000$ l'unité......Qui dit mieux?
Signaler un contenu offensant
pas sur Publié par Jean Paul  | 9 juillet 2013
Hot dog et hamburger c'est pas ce que j'appelle de la gastronomie et encore moins un menu, décevant pour un chef qui se gène pas pour critiques les autres ....
Signaler un contenu offensant