KSF

 


26 juin 2012 – Les gens de Kayak Sans Frontières (KSF) à Lasalle sont assurément des dompteurs de vagues. Sans aller jusqu’aux rouleaux extrêmes d’Hawaï 5.0, KSF démontre habilement que les eaux dites plus calmes peuvent aussi générer leur lot de plaisirs intenses, des heures durant, aux aquaphiles de tous genres.
Parmi leurs spécialités : le SUP ou, si vous préférez, le Stand Up Paddle, qui consiste à se tenir debout sur une grande planche de surf en se servant d’une longue pagaie pour se diriger. L’initiation à ce sport nautique s’amorce dans un bassin sécurisé, où l’on apprend en tout premier lieu à nager à plat ventre sur la planche, puis à se lever et à se diriger grâce à la pagaie.
Une fois que vous maîtrisez les rudiments de base, vous pouvez prétendre à chevaucher les eaux du Saint-Laurent – les moins tumultueuses. Et si vous brillez par votre équilibre, vous pouvez alors joindre les rangs de ceux et celles qui prennent part à la découverte de splendides points d’eau, tels que ceux des Îles de Boucherville ou encore certains endroits tranquilles des Rapides de Lachine. Vous êtes prêts à relever des défis de taille? KSF vous invite à dompter Big Joe, la plus haute vague stationnaire du genre au monde, située juste dans les rapides de Lachine.
Si les histoires d’eau vous font craquer, sachez que KSF a plus d’un tour dans son kayak (et sur son surf). Mais méfiez-vous, il paraît que les premiers contacts avec le kayak et le surf de rivière peuvent créer une dépendance à long terme…