L'esprit des Fêtes à Montréal

19 octobre 2012 – De gros flocons blancs qui chatouillent le bout du nez. Des cloches d’église qui carillonnent joyeusement. Des chants de Noël qui leur font écho. Voilà qui décrit bien l’esprit des Fêtes qui règne à Montréal.

Pendant la période des réjouissances, le Vieux-Montréal est vraiment magique. Ses rues pavées, ses bâtiments anciens et ses chorales en plein air créent une ambiance qu’on croirait tout droit sortie d’un livre de Charles Dickens. C’est précisément pour mettre en valeur l’atmosphère unique des lieux que l’événement Les Féeries du Vieux-Montréal a été mis sur pied. Cette année, de nombreuses activités éclosent dans le quartier : concerts Les Choralies, exposition Autour du foyer… Traditions du temps des Fêtes (Château Ramezay), Un Noël victorien (Lieu historique national Sir George-Étienne-Cartier), visite Qui est le vrai Père Noël? (Musée Pointe‑à‑Callière) et spectacle pyromusical Feux sur glace TELUS. Des promenades en calèche, du patinage extérieur et des décorations viennent agrémenter l’ambiance festive.

Églises et salles de concert proposent des soirées chorales ou de musique de chambre. Le concert de Noël de l’Orchestre symphonique de Montréal à la basilique Notre-Dame est désormais une tradition, tout comme le spectacle Casse-Noisette des Grands Ballets Canadiens à la Place des Arts. Le chœur des Petits Chanteurs du Mont-Royal déploie son répertoire à l’Oratoire Saint-Joseph, qui expose chaque année une centaine de crèches du monde.

Magasiner à Montréal dans le temps des Fêtes, c’est un peu comme vivre dans un conte de Noël. Les arbres illuminés de l’avenue McGill College mènent tout droit au gigantesque sapin de la Place Ville-Marie. Comme chaque année depuis 50 ans, la vitrine du magasin Ogilvy, rue Sainte-Catherine Ouest, est envahie par une myriade d’automates en peluche, attendant impatiemment l’arrivée du père Noël dans leur village enchanté. Les menus des restaurants affichent les plats traditionnels hérités de nos grand-mères, et la multitude de boutiques du réseau piétonnier intérieur brillent de mille et une décorations. Quant aux marchés publics, ils fourmillent de gens faisant provision de fruits confits pour les gâteaux, d’œufs frais pour la bûche ou de venaison, de ceux venus s’imprégner de l’ambiance de fête ou acheter leur sapin qu’ils garniront de petites décorations originales et uniques comme celles que l’on trouve au Salon des métiers d’art, hôte chaque année de quelque 450 artisans du Québec. En effet, le Salon est une source intarissable de présents et de souvenirs aussi uniques que l’est Montréal.



Visualiser les commentaires [1] Ajouter un commentaire  
 
esprit de noel montreal Publié par lucille fortin  | 5 décembre 2010
Tres interessant pour les promeneurs dans la ville ,ceux qui ne sont pas trop famillier.
Signaler un contenu offensant