HoMa en solo

© Gilles Rivest - Musée du Château Dufresne© Tourisme Montréal - Jardin botanique de Montréal© Studio Nincheri - Studio Nincheri
© Jardin botanique de Montréal, Michel Tremblay - Jardins de lumière
 
Nous recommandons
Évaluer cet article
Évaluation moyenne: 5
Nombre de votes : 1
 
© Gilles Rivest - Musée du Château Dufresne

12 décembre 2011 ─ Aussi riche en espaces verts qu’en musées – concentrés en bonne partie autour du Parc olympique –, le quartier Hochelaga-Maisonneuve (HoMa pour les Montréalais) fait rimer verdure et culture. Comme la plupart des quartiers de la métropole, le secteur est sûr et on peut arpenter ses rues sans crainte. Les sportifs voudront peut-être en profiter pour s’offrir un petit jogging au Parc olympique. Pourquoi pas? HoMa a de quoi satisfaire les intérêts de chacun.

Matinée olympique
À tout seigneur, tout honneur! La visite du Stade olympique, dont la tour vertigineuse veille sur HoMa, mérite bien la première place sur votre liste de choses à voir. Construit en 1976 à l’occasion des Olympiques d’été, ce stade de facture audacieuse est l’œuvre de l’architecte français Roger Taillibert. Un funiculaire mène au sommet de la tour inclinée, la plus haute en son genre au monde. Là-haut, la vue est à couper le souffle : trois étages permettent l’observation du panorama urbain et de la région environnante. Au pied de la structure, le centre sportif abrite sept bassins aquatiques ainsi qu’une salle multisport.

Tout près, le Biodôme de Montréal (aménagé dans l’ancien vélodrome olympique) recrée cinq écosystèmes des Amériques, où vivent plus de 4 800 animaux appartenant à 230 espèces. De plus, quelque 750 variétés de plantes croissent dans les divers habitats. Pour vous guider à travers toutes ces merveilles, des naturalistes chevronnés expliquent les particularités de chaque écosystème : la forêt tropicale humide, l’érablière des Laurentides, le golfe du Saint-Laurent, ainsi que les côtes du Labrador et les îles subantarctiques. Un riche programme d’activités complète ce périple en nature.

Invitation au château
Pour voir l’un des plus remarquables édifices de style Beaux-Arts à Montréal, dirigez vos pas vers le Château Dufresne. Inspiré par le Petit Trianon de Versailles, l’architecte parisien Jules Renard a conçu les plans de cette résidence érigée entre 1915 et 1918. Propriété des frères Dufresne, deux piliers de la bourgeoisie francophone, le Château était à l’époque l’une des résidences les plus cossues de la métropole.

À l’origine, la structure était divisée en deux demeures distinctes, occupée par chacun des frères. Aujourd’hui, l’immeuble classé monument historique abrite un musée consacré à l’histoire de l’Est montréalais. L’intérieur peint par l’artiste Guido Nincheri témoigne du style en vogue durant les folles années 1920. Le Studio Nincheri, le plus ancien atelier de vitrail québécois toujours en activité, se trouve tout près, au 1832, boulevard Pie-IX, quatre rues au sud du Château Dufresne.

Après-midi au jardin
Le Jardin botanique de Montréal est une oasis de paix et de beauté au cœur de l’effervescence urbaine. Son impressionnante collection de 22 000 espèces et cultivars, ses 10 serres d’exposition et ses nombreux jardins thématiques et culturels classent ce joyau montréalais parmi les plus prestigieux jardins botaniques du monde.

Pour un dépaysement des plus agréables, faites un tour dans le secteur asiatique. Au Jardin du Lac de rêve – authentique jardin chinois inspiré par les propriétés privées qui fleurissaient dans le sud de la vallée du Yangzi sous la dynastie Ming (1368-1644) –, la disposition des pavillons, la sélection des plantes et des minéraux, l’utilisation de l’eau et la dualité yin et yang sont autant d’expressions des principes séculaires de l’art paysager chinois. Parallèlement, le jardin japonais exprime la sérénité à travers l’équilibre des compositions. Chaque arbre, chaque arbrisseau et chaque pierre ont été soigneusement choisis et disposés suivant une symbolique définie. L’étang, ainsi que la succession de cascades et de ruisseaux, par exemple, incarnent la vie et le renouveau d’une manière toute poétique.

Cocktails botaniques et délices du terroir
Pour achever en douceur cette balade en solo dans HoMa, prenez place à la terrasse du Jardin botanique, où se tiennent Les 4 à 8 du Jardin. Rafraîchissante à souhait, cette version champêtre de l’heure de l’apéro met en vedette de fascinants cocktails botaniques, inspirés des couleurs et des essences présentes dans ce paradis horticole. Vous pourrez en profiter aussi pour casser la croûte : la terrasse sert des tapas savoureuses et des spécialités du terroir québécois. Pour couronner le tout, les musiciens sur place interprètent des airs de jazz. Vous en conviendrez... HoMa, c’est le bonheur!



Visualiser les commentaires [0] Ajouter un commentaire  
 

Cet article n'a pas encore été commenté.