Un Village rempli de diversité

© Tourisme Montréal, Stéphan Poulin - Complexe Sky© Tourisme Montréal, Mario Melillo - Le Village© Tourisme Montréal - Rue Amherst - Le Village
© Productions de l'Œil, Gilles Mingasson - Le Village
 


© Tourisme Montréal, Stéphan Poulin - Complexe Sky

30 juin 2011 — Wikipédia qualifie le Village gai de Montréal comme étant l'un des plus grands quartiers gais en superficie du monde. La centaine de restaurants, de boutiques, de cafés et de bars font de cette destination une expérience sans cesse renouvelée. Durant votre week-end d'escapade, vous pourriez tout simplement décider de ne pas quitter le Village tellement vous prendrez goût au rythme gai montréalais. Comme l'hiver se montre souvent rigoureux, l'été venu, les Montréalais font la fête. De mai à septembre, c'est le temps idéal pour visiter la ville. En effet, la rue Sainte-Catherine, artère principale du quartier gai, se transforme en allée piétonnière au cours de l’événement Aires libres. Cette initiative rapproche encore plus les gens du Village puisqu'ils peuvent tranquillement se promener dans cette rue s'étendant sur une dizaine de pâtés de maisons. Les gens attablés aux nombreuses terrasses bordant la Sainte-Catherine observent cette faune colorée.

Un des avantages de séjourner au Village est de pouvoir plonger dans les plaisirs extrêmes du nightlife à proximité. Les clubs et boîtes de nuit sont concentrés autour de quelques rues — nul besoin de se déplacer en taxi à l'autre bout de la ville. De plus, le choix des restos donne l'eau à la bouche.

Pour profiter de la vie nocturne du Village, commencez votre virée au resto-bar Le Saloon, où la cuisine savoureuse et variée vous comblera, puis passez à la piste de danse, où les DJ inspirés de la scène montréalaise vous mettront en transe. Renommé autant chez les gens de la place qu’auprès des visiteurs, Le Saloon a servi plus d'un demi-million de martinis depuis 15 ans. Autant de gais ne peuvent se tromper.

Vous avez un faible pour la gastronomie? Alors prenez soin de réserver une table au restaurant Carte Blanche, dont la fine cuisine créative ne cache pas ses influences françaises. Si l’ambiance est plus sage (sauf peut-être pour le papier peint à rayures multicolores), la nourriture absolument divine est servie sans une once de prétention. Autre choix sûr, le NÜVÜ Bistro-Expériences propose une rencontre inédite entre les plaisirs de table et les arts visuels. La cuisine française, dans ce qu’elle a de plus raffiné et de plus actuel, éblouit tout autant que le décor, magnifique œuvre d’audace et de créativité.

Si une incursion dans l'univers des drag-queens vous titille, n'hésitez pas! Allez faire un tour au fameux Cabaret Mado. C'est un incontournable dans l'itinéraire de tout gai qui se respecte. D'ailleurs, méfiez-vous des soirées où Mado – oui, elle-même! – donne son spectacle. Elle se fera un plaisir de taquiner… sans ménagement les braves qui oseront choisir les places près de la scène. Mais la plupart des habitués adorent attirer l’attention de Mado.

Si vous préférez une ambiance où les changements de costumes sont moins nombreux — en fait, oubliez les costumes! —, entrez au Stock ou au Campus. Des danseurs nus feront jouer leurs muscles au rythme de la musique. Certains sont aussi réputés pour leurs acrobaties dignes des meilleurs cirques que pour leurs attributs herculéens.

Alors que vous vous éclatez au point de succomber à la fièvre de la danse, une dizaine d'occasions défilent devant vos yeux. Le bar Stud accueille des amateurs de cuir et d'autres clients à l'allure décontractée et sans prétention. Les lesbiennes préfèreront Le Drugstore, un immense complexe de sept étages au décor saphique. Enfin, le Complexe Sky ne dérougit pas avec sa terrasse sur le toit, son cabaret et ses trois salles de danse aux trois ambiances différentes.

Et si jamais vous choisissez de visiter Montréal enneigée, réfugiez-vous au Gotha Lounge, un bar-salon dont l’ambiance feutrée, agrémentée du feu de foyer, vous enveloppera de ses charmes, ajoutant la touche finale à cette soirée hivernale romantique.