Le tour du Plateau entre amis

© Commission canadienne du tourisme, Pierre St-Jacques - Architecture de Montréal© Tourisme Montréal, Stéphan Poulin - Architecture de Montréal © Tourisme Montréal, Stéphan Poulin - Terrasse de la rue Saint-Denis
© Tourisme Montréal, Stéphan Poulin - Parc La Fontaine © Georges Zimbel - L'Express Restaurant
 
Nous recommandons
Évaluer cet article
Évaluation moyenne: 5
Nombre de votes : 1
 
© Commission canadienne du tourisme, Pierre St-Jacques - Architecture de Montréal

29 juin 2011 – En duo avec son voisin le Mile End, le Plateau demeure le quartier le mieux coté de Montréal. On parle ici de cote d’amour, bien sûr. C’est que le quartier le plus densément peuplé au pays baigne dans un bouillonnement créatif constant. Nuit et jour, l’ambiance jeune, artiste, bohème et branchée attire et retient les visiteurs. Voici un aperçu microscopique des milliards de choses à faire en un jour au Plateau.

Pour saisir la personnalité unique de ce quartier, commencez par une petite balade sur l’avenue du Mont-Royal ou la rue Saint-Denis. Les deux plus grandes artères du Plateau alignent des tas de boutiques branchées, couvrant tout l’éventail des styles et des goûts – des créations griffées aux fripes rétro, des bidules déco fantaisistes aux articles luxueux pour la cuisine et des produits de bain aux livres et CD neufs ou d’occasion – sans oublier des essaims de restos, de bars et de cafés.

À l’heure de faire la pause, vous n’aurez d’ailleurs pas à chercher longtemps pour trouver un restaurant avec terrasse rue Saint-Denis. Aux beaux jours, les Montréalais adorent s’attabler sous les parasols. Plus nombreuses côté soleil (c’est-à-dire du côté est de la rue), les terrasses sont des lieux de prédilection pour la faune qui veut voir et être vue! Faites votre choix au menu, sirotez un verre et profitez du spectacle infiniment inspirant de la rue.

Pour mettre un peu de vert dans votre journée, faites un crochet par le parc La Fontaine. Ce vaste espace de verdure bordé d’arbres majestueux et de maisons victoriennes s’étend entre les rues Rachel et Sherbrooke et les avenues Papineau et du Parc Lafontaine. En été, les résidents viennent faire bronzette au bord de l’eau, non loin des pique-niqueurs, des amateurs de pétanque et des joueurs de tennis, tandis qu’en hiver, les patineurs s’en donnent à cœur joie sur l’immense étang glacé.

L’après-midi tire à sa fin et toutes ces pérégrinations vous auront sans doute donné soif. Revenez sur l’avenue du Mont-Royal pour le 5 à 7 –version locale de l’apéro – et, si le cœur vous en dit, profitez de l’occasion pour déguster une bière de l’une des excellentes microbrasseries montréalaises. De quoi vous mettre en verve pour jaser toute la soirée… Si vous avez un creux déjà, sachez que la plupart des bars servent aussi des tapas. Ces délicieuses bouchées vous feront patienter, sans gâcher votre appétit.

Vous êtes encore d’attaque pour poursuivre votre exploration du quartier, mais vous devrez bientôt décider du resto où vous irez manger ce soir, les meilleures tables nécessitant pour la plupart une réservation. Deux suggestions (parmi tant d’autres). Plongez dans l’atmosphère amicale et fluide du restaurant Le Filet, avenue du Mont-Royal, pour déguster un excellent poisson ou des fruits de mer apprêtés avec créativité. Sinon, visez l’ambiance animée d’un bistro tout ce qu’il y a de plus français à L’Express, rue Saint-Denis. On y mange très bien et aussi très tard – les cuisines sont ouvertes jusqu’à 23 h. Dans un cas comme dans l’autre, l’atmosphère est pétillante. Vous êtes bien à Montréal!



Visualiser les commentaires [0] Ajouter un commentaire  
 

Cet article n'a pas encore été commenté.