Le Vieux-Montréal LGBT

© Société de développement de Montréal, Denis Tremblay - Le Circuit lumière du Vieux-Montréal © Daniel Matte - Marché Bonsecours© Tourisme Montréal - Vieux-Montréal et Vieux-Port de Montréal
© Scandinave Les Bains Vieux-Montréal - Scandinave Les Bains Vieux-Montréal© Ville de Montréal, bureau du patrimoine, de la toponymie et de l'expertise - Vieux-Montréal
 
Nous recommandons
Évaluer cet article
Évaluation moyenne: 4
Nombre de votes : 1
 
© Société de développement de Montréal, Denis Tremblay - Le Circuit lumière du Vieux-Montréal

30 juin 2011 — « Une petite pointe d'Europe en Amérique du Nord », c’est souvent ainsi que les visiteurs décrivent Montréal. Et nulle part ailleurs, cet héritage européen n’est plus éclatant que dans le quartier historique de la métropole. Le Vieux-Montréal est situé sur les rives majestueuses du fleuve Saint-Laurent et se caractérise par ses rues pavées pittoresques et son architecture du XIXe siècle. Un lieu où on se laisse porter par l’histoire et les aventures qui nous guettent au détour d’une rue.

Un premier arrêt sur la rue Saint-Paul s’impose pour s’imprégner de l’ambiance caractéristique du Vieux-Montréal. Vous y accéderez par la place Jacques-Cartier, le point de ralliement des amuseurs publics et des artistes de rue. Naviguez vers l’ouest le long de la rue Saint-Paul, vous ne saurez résister à l’appel de ses galeries d’art et boutiques de designers locaux. Lorsque vous croiserez le boulevard Saint-Laurent (la « Main » comme la surnomment les Montréalais, traverse l’île du nord au sud), vous saurez que vous avez atteint les limites de l’ouest de l’île.

Mais avant d’en arriver là, faites une pause gâterie au lumineux resto-boutique Le Cartet. Prenez place à l’une des grandes tables de bois pour savourer une viennoiserie toute chaude et un bol de café au lait. Sinon, laissez-vous tenter par le menu du midi, les sandwichs frais et les salades croquantes. Surtout, gardez une petite place pour le dessert : du gâteau décadent au chocolat noir à la tarte pacanes au sucre à la crème et whisky, toute résistance est inutile.

Dirigez-vous ensuite vers le sud jusqu'à la rue de la Commune, suivez le cours du fleuve vers l’est et faites un saut à Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal. Vous pourrez y suivre l’évolution d’une métropole qui a d’abord porté le nom d’Hochelaga puis de Ville-Marie, pour devenir enfin Montréal. Parlant d’histoire, saviez-vous que le premier bourreau de la ville était un tambour-major gai de la garnison française en1648? Montréal serait donc une destination gaie depuis plus de trois siècles!

Si vous préférez la chimie, vous trouverez de quoi nourrir votre imagination au Centre des sciences de Montréal. Les visiteurs de tous âges y verront un aperçu de ce que l’avenir de la science et de la technologie leur réserve. Quant au cinéma Imax, il s’avère une option sûre quand le soleil manque au rendez-vous.

Advenant le cas où vos pieds vous feraient souffrir, un bain vapeur à l'eucalyptus ou un massage en couple au Scandinave Les Bains, la rue de la Commune, et vous serez en pleine forme pour attaquer la piste de danse.



Visualiser les commentaires [0] Ajouter un commentaire  
 

Cet article n'a pas encore été commenté.