Osheaga

© Patrick Beaudry - Osheaga, Festival Musique et Arts© Patrick Beaudry - Osheaga, Festival Musique et Arts© Osheaga, Tim Snow - Osheaga, Festival Musique et Arts
© Élodie Desrochers - Osheaga, Festival Musique et Arts / Dum Dum Girls© Osheaga, Pat Beaudry - Osheaga, Festival Musique et Arts© Osheaga, Eva Blue - Osheaga, Festival Musique et Arts
 


© Patrick Beaudry - Osheaga, Festival Musique et Arts

4 juillet 2016 —Du haut de ses 11 ans, le festival de musique et d’arts Osheaga prouve encore cette année qu’il est un enfant précoce, en nous surprenant avec une programmation on ne peut plus éclatante. Radiohead, Lana Del Rey, Leon Bridges et les Dead Obies ne sont que quelques noms sur la longue liste d’artistes qui réjouiront le cœur des mélomanes cet été.

De ses débuts modestes — quoiqu’ambitieux — en 2006, Osheaga est passé d’un festival de deux jours attirant quelque 25 000 spectateurs à un événement monstre de trois jours qui a l’habitude d’afficher complet, générant des ventes de 45 000 billets par jour. Cette réussite s’explique en grande partie par la sublime programmation que le festival propose depuis sa création. Installé parmi les arbres et sentiers du parc Jean-Drapeau, sur la pittoresque île Sainte-Hélène, Osheaga promet également une expérience sans pareil aux festivaliers. Et le festival entend bien tenir cette promesse pour son 11e anniversaire qui sera célébré du 29 au 31 juillet.

Plus d’une centaine de groupes et d’artistes fouleront les six scènes du festival. À la grande joie des festivaliers, plusieurs noms marquants figurent au programme, dont Radiohead, leaders incontestés du rock alternatif dont le dernier album A Moon Shaped Pool a créé bien des remous à sa sortie en mai dernier. Plusieurs groupes chouchous des années 90, la formation hip-hop Cypress Hill et le groupe rock Red Hot Chili Peppers, entre autres, offriront des prestations très attendues. Dans un tout autre registre, le jeune chanteur soul texan Leon Bridges, reconnu pour sa présence scénique charismatique, interprétera les succès de son premier album Coming Home. Sur une note locale, mentionnons la présence de plusieurs têtes d'affiche francophones, dont Safia Nolin, Koriass et Dean Obies.

Osheaga présente aussi, dans les semaines qui précèdent l’événement, des spectacles en salle et des expositions. Parmi celles-ci, on retrouve l’exposition Musique sur papier, qui rassemble designers, illustrateurs et graphistes. On y propose de nombreuses affiches et sérigraphies à prix abordables.

En somme, beaucoup à voir et beaucoup à faire.