Itinéraire - croisières

© Port de Montréal, Hélène Mailhot - Navire de croisière Princess Danae à la Gare Iberville du Port © Tourisme Montréal - Centre-ville vu du parc du mont Royal© Tourisme Montréal, Stéphan Poulin - Place Jacques-Cartier
© Groupe Antonopoulos - Terrasse sur l'Auberge
 
© Port de Montréal, Hélène Mailhot - Navire de croisière Princess Danae à la Gare Iberville du Port

Situé au centre d’un important réseau de transport aérien, terrestre et maritime, Montréal représente une destination rêvée pour les navires de croisière sillonnant le majestueux fleuve Saint-Laurent et la côte est nord-américaine. En effet, le port de Montréal accueille tous les ans des milliers de passagers à son terminal Iberville. Les croisiéristes découvriront en Montréal une ville propre, sûre et au cachet européen unique où abondent les attractions, tels les restaurants gastronomiques, boutiques élégantes, grands magasins, complexes commerciaux, édifices historiques, musées, salles de concert, théâtres et stades accueillant des équipes sportives professionnelles.

JOUR 1 – LE VIEUX-MONTRÉAL ET LES QUAIS DU VIEUX-PORT

Depuis plus de 360 ans, les rues de pierres du Vieux-Montréal témoignent du passage du temps. Aujourd’hui, des galeries d’art, boutiques artisanales, terrasses et cafés sont au cœur de l’action dans l’enceinte de gracieuses structures centenaires, tandis que sont proposés sur les Quais du Vieux-Port des activités et des services de tous genres.

Votre excursion sur la terre ferme débute par une visite des quais. À pied pour une promenade vivifiante et relaxante ou au volant d’un quadricycle à multiples pédaliers exclusif au Vieux-Port, vous jouirez en bordure de l’eau d’une magnifique vue sur la ville et certains de ses monuments. 

Ensuite, cap sur la Basilique Notre-Dame à proximité de laquelle se trouve le point de départ de Guidatour qui propose une visite à pied du Vieux-Montréal. Découvrez en compagnie d’un guide le quartier historique, son histoire, son architecture et ses secrets passés et présents. 

Dans ce secteur, vous aurez l’embarras du choix pour le déjeuner, avec entre autres la terrasse du Château Ramezay – Musée et site historique de Montréal et les bons restaurants de la Place Jacques-Cartier.

Histoire de brûler quelques calories, visitez ensuite le Marché Bonsecours où sont exposées les œuvres d’artistes, de designers et d’artisans québécois et arpentez la rue Saint-Paul qui compte de nombreuses boutiques artisanales et galeries d’art.

Passez le reste de l’après-midi au Musée d’archéologie Pointe-à-Callière de Montréal, lieu historique national érigé sur les restes du berceau de la ville. Effectuez une authentique visite archéologique qui vous fera notamment découvrir des artéfacts des Premières Nations et assistez à une présentation multimédia sur l’histoire de Montréal offerte en huit langues : français, anglais, espagnol, italien, allemand, arabe, mandarin et japonais.

Terminez la journée de savoureuse façon au restaurant Accords bar à vin et resto, où le chef Marc-André Lavergne élabore au moyen de produits locaux des plats selon des accords de vin préétablis.

JOUR 2 – LE CENTRE-VILLE

Le centre-ville de Montréal est l’endroit tout indiqué pour l’étude des contrastes, car les merveilles de l’architecture moderne y côtoient de magnifiques immeubles résidentiels, municipaux et religieux de l’époque victorienne.

Au cœur du Quartier des spectacles, La Vitrine culturelle représente une escale incontournable pour tous les touristes en quête de divertissement. Faites-y un saut en début de journée si vous désirez acheter des billets pour un concert, une activité culturelle ou tout autre événement intéressant.

Vers le nord maintenant, direction rue Sherbrooke pour une ballade jusqu’à la rue Guy. En chemin, vous passerez devant le campus principal de l’Université McGill et croiserez la populaire avenue McGill College et un remarquable échantillon d’œuvres d’art public, de galeries commerciales et de boutiques, dont le légendaire magasin Holt Renfrew.

Pour le déjeuner, cap sur le Musée des Beaux-Arts de Montréal et son Café des Beaux-Arts qui offre un menu original de mets saisonniers dans un décor raffiné.

Une fois restauré, visitez la collection encyclopédique du Musée, unique au Canada, ainsi que l’exposition courante avant de jeter un coup d’œil à la Boutique-Librairie du Musée.

Au sortir du Musée, il convient de faire un saut rue Crescent pour y contempler les charmants édifices victoriens qui abritent boutiques luxueuses, salles d’exposition de haute couture, galeries d’art, restaurants, bars, clubs et cafés-terrasses. Tournez ensuite à gauche dans la rue Sainte-Catherine, grande artère commerciale de Montréal qui traverse la ville d’est en ouest sur une quinzaine de kilomètres, jalonnée de grands magasins, de boutiques et de restaurants. La rue Sainte-Catherine compte également de nombreux points d’accès vers le réputé Montréal souterrain.

Un thé vous dirait cet après-midi? Rendez-vous à la mezzanine de la célèbre bijouterie Birks, au Birks Café par Europea, qui offre également du vin de même qu’une délicieuse sélection de pâtisseries et de desserts.

Pour le dîner, destination le Quartier International de Montréal où le Restaurant Holder vous transportera dans l’ambiance des meilleurs pubs et brasseries d’Europe.

Après le repas, l’un des plus récents projets urbains de Montréal, la place Jean-Paul-Riopelle, vaut réellement le détour. Dans ce square, nommé en l’honneur de ce grand peintre québécois, trône une des œuvres de l’artiste, La Joute. Cette spectaculaire sculpture-fontaine animée d’effets lumineux, de jets d’eau et de brume sera le clou de votre deuxième journée à Montréal!

JOUR 3 – HOCHELAGA-MAISONNEUVE

Avec ses vastes espaces verts et sa multitude d’attractions à proximité du Parc olympique, le quartier Hochelaga-Maisonneuve, «HoMa» comme l’appellent affectueusement les Montréalais, renferme de nombreux trésors culturels, historiques et naturels.

Amorcez la journée avec un copieux petit-déjeuner au centre-ville, chez Ben & Florentine. L'histoire d'un couple d'amoureux, doué pour le bonheur et la cuisine, est à l'origine du concept mis de l'avant par ce restaurant, dont la mission est d'offrir qualité et excellence à la façon Ben et Florentine.

Montez ensuite à bord du métro à destination de la station Viau. Vous émergerez au pied du Stade olympique de 1976 et dans l’«Espace pour la vie Montréal» dont les muséums nature — Biodôme, Jardin botanique et Insectarium — n’attendent que vous. Vous pourrez y passer la journée entière et même prendre l’apéritif en fin d’après-midi à la terrasse du Jardin botanique!

JOUR 4 – ORATOIRE SAINT-JOSEPH ET PARC DU MONT-ROYAL

L’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal est un des lieux de pèlerinage les plus visités dans le monde et témoigne de l’importance de la religion dans l’établissement de Montréal. Son fondateur, le saint frère André, a lancé sa construction en 1904. Le site imposant est constitué d’un remarquable édifice dont le dôme atteint 97 mètres de haut (seule la Basilique Saint-Pierre de Rome est plus haute), d’une petite chapelle pittoresque, d’une chapelle votive, d’une crypte, d’une basilique de plus de 2 200 places ainsi que de jardins soignés, colorés et variés. Ses orgues retentissants et son carillon de 56 cloches reproduisent la musique des plus grands compositeurs du monde. Le site comprend également deux boutiques de cadeaux proposant une grande variété d’articles religieux et d’art sacré.

Pour changer de rythme dans un autre secteur de la ville, direction marché Jean-Talon, dans la Petite Italie (station de métro Jean-Talon), où les saveurs et l’ambiance multiculturelle attirent les foules depuis 1933. Vous pourrez y prendre une bouchée et déambuler parmi les innombrables stands de fruits, de légumes et de fleurs. Visitez également des boutiques spécialisées offrant épices, huiles, fromages, viandes, desserts et produits du terroir québécois.

Depuis le marché, prenez le métro vers la station Mont-Royal. Une fois dehors, admirez les escaliers en fer forgé des grands duplex du quartier, les éléments anciens de maçonnerie en pierres, les boutiques de mode et les magasins branchés d’articles d’occasion du Plateau Mont-Royal, ancien quartier ouvrier devenu secteur recherché à l’ambiance bohème. Si vous avez un petit creux, ne manquez pas de passer au Saint-Viateur Bagel & Café, véritable institution montréalaise qui prépare des bagels cuits au four depuis 1957.

De l’avenue du Mont-Royal, prenez l’autobus «11 Montagne» en direction de l’imposant mont Royal, véritable joyau de la ville. Communément appelé «la montagne», le parc du Mont-Royal a été dessiné par Frederick Law Olmsted, architecte-paysagiste ayant participé à la conception du Central Park de New York. La montagne est non seulement l’un des grands espaces verts de la ville, un lien avec la nature et un grand terrain de jeu, mais elle abrite aussi un riche patrimoine religieux. Sur les versants du mont Royal sont aménagés deux des plus anciens cimetières de la ville. Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges et le cimetière Mont-Royal. Les amateurs d’anecdotes seront intéressés de savoir qu’à l’extérieur de Halifax (Nouvelle-Écosse), aucun cimetière dans le monde ne compte plus de tombes (12) liées au naufrage du Titanic que le cimetière Mont-Royal!

Parmi les autres lieux dignes de mention, notons la maison Smith où l’on peut se procurer des cartes interactives situant les principaux lieux d’intérêt du mont Royal, notamment les points de vue et les attractions culturelles, historiques, architecturales et naturelles. Le belvédère Kondiaronk, en particulier, offre un coup d’œil à couper le souffle sur la ville et les environs.