Schwartz's

© Tourisme Montréal, Pierre-Luc Dufour - Schwartz's© Schwartz's - Schwartz's© Tourisme Montréal, Pierre-Luc Dufour - Schwartz's
 
© Tourisme Montréal, Pierre-Luc Dufour - Schwartz's

24 avril 2012 ─ Le 31 décembre 1928, Reuben Schwartz avait toutes les raisons du monde de fêter la fin de l’année, puisqu’il inaugurait, boulevard Saint-Laurent, l’établissement auquel il allait donner son nom. Il était alors loin de se douter que plus de 80 ans plus tard, la popularité de son restaurant Schwartz’s n’aurait pas dérougi.
Son secret ? Nul n’a encore réussi à le percer à ce jour. Et pourtant, d’aussi loin que du Japon, de l’Inde ou de la Russie, on tente de connaître la recette du fameux smoked meat.
Dans le décor intemporel du restaurant, les clients peuvent attendre jusqu’à 45 minutes pour savourer la célèbre viande fumée accompagnée d’un énorme cornichon à l’aneth et de moutarde douce.
Pour les impatients, il y a désormais le comptoir Schwartz pour les commandes à emporter, juste à côté de ce que l’on peut, sans se tromper, qualifier de véritable institution montréalaise. Reuben Schwartz serait sans nul doute fier de sa réussite.