POP Montréal : Bien plus que de la pop

© Richmond Lam - Festival International de Musique POP Montréal© Vivien Gaumand - Festival International de Musique POP Montréal© Hind Azennar - Festival International de Musique POP Montréal
© Richmond Lam - Festival International de Musique POP Montréal© Richmond Lam - Festival International de Musique POP Montréal© Louis Longpré - Festival International de Musique POP Montréal
 


© Richmond Lam - Festival International de Musique POP Montréal

24 juillet 2013 — Chaque année, à l’aube de l’automne, fans et critiques de musique et d’art émergents se lancent à la découverte de nouveaux territoires culturels. Leur pèlerinage est inéluctable et leur destination, le festival international de musique POP Montréal.

Lancé en 2002, POP Montréal fait aujourd’hui belle figure dans le circuit des festivals montréalais. Évidemment, la grandeur de tout événement se mesure à la grosseur des pointures qu’il présente : Patti Smith, Nick Cave and the Bad Seeds, Arcade Fire, Beck, The Black Keys, The National, Franz Ferdinand, Kings Of Leon, Regina Spektor, Hot Chip, Fever Ray, etc. Doit-on en nommer davantage? En cinq jours, le festival réunit en moyenne près de 600 artistes pour le plus grand plaisir d’une foule d’environ 40 000 spectateurs bon an, mal an.

Comme tout bon festival, POP Montréal ne se limite pas à de la musique live. Le superfestival a fait des petits au cours des dernières années. FilmPop, mini-festival de films axés sur la musique, est selon les termes de ses fondateurs « l’endroit où les films et la musique “se frenchent” dans le noir ».

ArtPop, quant à lui, propose des expositions, des scénographies et des discussions sur l’art dans un cadre stimulant sur le plan intellectuel. En contrepartie, KidsPop, forcément plus récréatif, suggère entre autres des ateliers de création d’instruments, de déguisements et d’origami. En somme, autant d’initiatives qui contribuent à faire de Montréal une métropole culturelle internationale.