DK-Dance

 

28 juin 2010 – Vous rappelez-vous des Mercredis Woolco, ces soirées « tout à 2,75 $ » du club La Track? Greg Thibault s’en souvient, et il se rappelle aussi des Dimanches de la pompe puisqu’il a travaillé 15 ans au défunt bar du Village avant d’ouvrir le Parking. Mais c’est dans l’espace même où ces soirées ont vu le jour qu’il a décidé de créer DK-Dance pour les faire revivre.

Doté d’une piste de danse dont le plafond atteint plus de cinq mètres, le bar DK‑Dance accueille un DJ résident qui fait résonner des tubes pop, dance et house sur trois étages. L’ancienne discothèque abandonnée depuis bientôt 10 ans a été complètement relookée dans un style recherché et moderne qui devrait plaire à la gent masculine, car il s’agit bien d’un club pour hommes.

Deux autres soirées thématiques pleines de testostérone sont déjà nées : les Vendredis Bears et les Samedis cuir, latex, uniformes, auxquelles tous - tous excluant le féminin, cuir ou pas cuir - sont les bienvenus. Quant aux 5 à 7, ils promettent d’être totalement « DK-dents »; le DK-Dance a sa propre terrasse sur la rue Saint-Catherine.

Les Mercredis Woolco… Ça mérite tellement le prix du concept vintage de l’année!