Le Village

© Tourisme Québec, Linda Turgeon - Le Village / Métro Beaudry© Tourisme Montréal, Stéphan Poulin - Complexe Sky© Nicole Larivière - Terrasse dans Le Village
© Tourisme Montréal - Cabaret Chez Mado© Tourisme Montréal - Priape - Le Village© Productions de l'Œil, Gilles Mingasson - Mado Lamotte
 


© Tourisme Québec, Linda Turgeon - Le Village / Métro Beaudry

Le secret d’une fête réussie réside indéniablement dans le mélange des genres, un cocktail dont Montréal semble posséder le juste dosage. Surtout le Village, carrefour où convergent celles et ceux désirant « lâcher leur fou ». Toutes orientations sexuelles confondues, on vient y danser au Sky, au Parking, dans les clubs et les afterhours, mais aussi prendre part à la multitude d’événements qui s’y déroulent, comme le Festival Black & Blue. Et l’on ne peut que tomber sous le charme de l’exubérante Mado et des désopilants spectacles de travestis qu’elle anime dans son célèbre cabaret.

Situé à l’est du centre-ville, le Village est l’un des plus importants du genre en Amérique du Nord. En 1999, Montréal a procédé au réaménagement de la station de métro Beaudry, située au cœur du quartier et, depuis, celle-ci arbore fièrement les six couleurs de l’arc-en-ciel, soulignant ainsi à la fois l’importance du rôle de la communauté LGBT dans la métropole et l’ouverture d’esprit des Montréalais. Effervescence et tranquillité se côtoient de la manière la plus naturelle qui soit dans le Village, tout comme les gais, les lesbiennes et les familles qui y ont élu domicile, et les triplex centenaires hôtes de gîtes douillets qui y ont pignon sur rue.

De juin à septembre, la rue Sainte-Catherine, le cœur du quartier, se transforme en zone piétonnière. Banlieusards et Montréalais viennent en grand nombre s’y balader, magasiner, prendre une bouchée sur une terrasse ombragée ou simplement déguster une bière et relaxer au soleil. Le Village regorge de boutiques à la mode et de commerces spécialisés, de sympathiques restaurants aux spécialités culinaires variées, ainsi que de nombreux bars et clubs. Tout l’été, des artistes exposent leurs œuvres en plusieurs endroits et des kiosques d’information de groupes communautaires LGBT fleurissent un peu partout. C’est aussi là que l’on vient s’éclater une semaine durant lors du festival Divers/Cité, la grande fête gaie de Montréal.

Le Village s’étend jusque dans la rue Amherst, riche en restaurants, en antiquaires, en boutiques de meubles rétro et en style Art déco. Sur le boulevard René-Lévesque, l’église néogothique Saint-Pierre-Apôtre, érigée en 1851, abrite la Chapelle de l’espoir où brûlent des cierges à la mémoire des victimes du sida. Très actifs sur les plans social et politique, les gais et les lesbiennes montréalais ont mis sur pied, au fil des décennies, une multitude de services – juridiques, sociaux, de santé… – et d’organisations destinés à soutenir la communauté LGBT.