Plateau Mont-Royal

© Marie-Ève Roy-Therrier - Architecture de Montréal© Tourisme Montréal, Mario Melillo - Rue Saint-Denis – du square Viger au square Saint-Louis / Quart© Tourisme Montréal - Parc La Fontaine
© Le Plateau Mont-Royal - Le Plateau Mont-Royal© MTTQ, Christiane Hamelin - Rue Saint-Denis
 


© Marie-Ève Roy-Therrier - Architecture de Montréal

Automobiles importées, vélos usagés, boutiques exclusives, cafés et restaurants : ce quartier populaire devenu yuppie-bohémien est de loin le plus hip à Montréal. Petits théâtres intimes multifonctionnels, friperies et épiceries fines ajoutent au bouillonnement culturel et à l’ambiance bohème qui caractérisent le Plateau, où convergent tous les modes de vie.
C’est assurément ici que l’on a la meilleure idée de ce qu’est réellement Montréal. On y trouve une population principalement francophone et totalement éclectique. Artistes, étudiants, jeunes professionnels et nouvelles familles se mêlent aux diverses communautés culturelles, créant une mosaïque humaine extraordinairement vivante et colorée. Ceux qui n’y habitent pas viennent y faire un tour le plus souvent possible, et pour cause…
Quatre grandes artères donnent tout son dynamisme au quartier, qui déploie son effervescence à l’est du mont Royal : le boulevard Saint-Laurent – « la Main » –, où de nombreuses communautés culturelles ont établi leurs commerces, la rue Saint-Denis et sa multitude de boutiques, de cafés et de terrasses, la rue Prince-Arthur et ses restos « Apportez votre vin » ainsi que l’avenue du Mont-Royal et ses bars à la fois branchés et relax. Un bourdonnement incessant qui contraste avec la tranquillité des petites rues transversales jalonnées d’escaliers torsadés en fer forgé, ainsi qu’avec la luxuriante verdure du parc La Fontaine.
De nuit, le Plateau sait se faire particulièrement divertissant et chaleureux. Du chic lounge à la microbrasserie du coin, en passant par une panoplie de restos et d’estaminets à haute teneur en caféine et en discussions animées, le choix est riche. Des musiciens – la scène artistique québécoise est extrêmement novatrice et prolifique – s’y produisent chaque soir et, tout l’été, les trottoirs débordent de vie. La nuit en ville, c’est ici.