La saison touristique estivale 2011 à Montréal : une autre bonne performance

Montréal, le 19 octobre 2011 – La saison estivale 2011, de mai à septembre, peut être qualifiée de bonne pour l'ensemble de l'industrie touristique montréalaise. En effet, les dernières analyses font état d'une augmentation d’un peu moins de 1 % du nombre de chambres d'hôtel vendues durant l'été 2011, comparativement à celle de 2010, année qui avait fracassée des records en matière de résultats touristiques. Le prix des chambres a quant à lui augmenté d’un peu plus de 1,3 % pour l’été 2011.

Plusieurs facteurs expliquent pourquoi Montréal continue de connaître de bonnes performances touristiques, notamment la qualité de la trame événementielle montréalaise ainsi que le succès des congrès et du tourisme d’affaires. Mais les efforts considérables déployés par les intervenants touristiques pour promouvoir Montréal à titre de destination dynamique et le travail des professionnels de l'industrie des congrès pour attirer des réunions d'affaires d'envergure dans la ville ont aussi porté fruits.

« L'année 2009, qui avait si cruellement frappé notre industrie, est désormais chose du passé et nous ne pouvons que nous réjouir des excellents résultats de l'été 2010 et de la poursuite de ceux-ci en 2011 », mentionne le président-directeur général de Tourisme Montréal, l'honorable Charles Lapointe. « Grâce, entre autres, au travail assidu et à l'expertise des équipes de Tourisme Montréal comme des artisans de l'industrie, la métropole a pu se démarquer des autres destinations et continuer sur sa bonne lancée, qu'il s'agisse de séjours d'agrément ou de congrès, et je tiens à dire merci àtous ceux et celles qui ont contribué à ce succès. Je reste cependant préoccupé par des taux d’occupation hôtelier trop faibles et des tarifs moyens trop bas », de conclure Charles Lapointe.

Un des défis pour les prochaines années sera de continuer à combler les quelque 5 000 chambres d’hôtel ajoutées depuis une décennie, principalement dans le créneau de qualité supérieure. Le parc immobilier du Grand Montréal compte aujourd’hui plus de 31 000 chambres. Ces récents investissements majeurs montrent que Montréal se démarque avec une offre qui se renouvelle, ce qui entraîne des répercussions positives sur l’expérience touristique des visiteurs internationaux.

Montréal reçoit annuellement près de 7,5 millions de touristes, tous séjours confondus, dont les dépenses touristiques représentent 2,3 milliards de dollars.

Bilan de la saison touristique estivale2011 à Montréal : http://www.octgm.com/pdf/bilan-touristique-ete-2011.pdf

- 30 -