Les arts numériques à Montréal

© Ivry HeHe - Biennale internationale d'art numérique / Nuage vert, Ivry HeHe, 2010

4 octobre 2013 — Inventif et des plus créatifs, voilà qui résume bien le milieu des arts numériques de Montréal. Ce secteur d’activité compte notamment quelque 1 500 artistes, ainsi que de nombreuses entreprises et organisations spécialisées dans la recherche, la formation, la création et la distribution. De plus, sans surprise, on organise à Montréal de grands festivals internationaux consacrés à ce champ d’expertise, ce qui conforte la ville dans son rôle de carrefour des arts numériques en Amérique du Nord.

MUTEK & SAT – à l’avant-garde de la créativité numérique
Un incontournable du calendrier des événements internationaux, le festival MUTEK explore la créativité numérique sur le plan musical, artistique et sonore. Il s’agit d’un événement exceptionnel réunissant des artistes, des professionnels et des festivaliers qui ne recherchent rien de moins que le nec plus ultra de la permutation électronique et de l’expérimentation visuelle et sonore.  

La Société des arts technologiques (SAT) est un centre transdisciplinaire sans pareil qui se consacre à toutes les nouveautés du monde de la culture numérique. Elle est le premier membre nord-américain de l’Open Living Labs, initiative européenne proposant des découvertes numériques sous une multitude de formes et de l’immersion interactive.

Événements internationaux à ne pas manquer à Montréal
La Biennale internationale d’art numérique (BIAN) présente un extraordinaire point de vue sur la scène des arts numériques locale et internationale et invite les visiteurs à parcourir le monde des arts numériques et à explorer les plus importants sites voués à la création contemporaine à Montréal.

Le festival des arts numériques Elektra est à la fois unique, montréalais et multidisciplinaire. Cette initiative locale présente les plus récentes créations électroniques de dimensions musicale et visuelle inspirées des nouvelles technologies des quatre coins du globe. Le fil conducteur? Un intérêt commun pour les applications artistiques des nouvelles technologies qui allient les aspects visuel et sonore.

Le SAT Fest présente sa sélection de courts métrages immersifs dans la Satosphère, salle modulaire immersive non moins impressionnante que les films qui y sont projetés. Vouée à la création artistique et aux activités de visualisation, la salle est surmontée d’un dôme constituant un écran de projection sphérique de 360 degrés qui illustre parfaitement la créativité et la vision inouïes d’artistes talentueux d’ici et d’ailleurs.