Résultats de recherche

Billets rédigé par Laure Juilliard

Quoi faire en juillet à Montréal

Juillet accueille le cirque, le jazz, le cinéma, la diversité culturelle, les coups de foudre ou encore les rires à gorge déployée. La ville baignée de soleil offre aux visiteurs du monde entier un éventail d’activités estivales où tous les sens sont sollicités. Décryptage. Tendez l’oreille Du 26 juin au 6 juillet, le Festival International de jazz de Montréal rassemble tous les amateurs de musique jazz pour swinguer corps et âme. Du 8 au 20 juillet, c’est la chaleur de la musique d’Afrique, des Antilles et d’Amérique latine qui viendra soulever les foules lors du Festival International Nuits d’Afrique de Montréal tandis que le Festival International Cubaneando mettra la culture cubaine à l’honneur le 27 juillet au parc Ahuntsic. Du 12 au 26 juillet, ce sont des éclats de rire que vous entendrez résonner dans la ville avec le Festival Juste pour rire, le plus grand festival d’humour au monde où plus de 1 700 artistes sont à découvrir. Et l’expérience se répètera de plus belle du 10 juillet au 3 août, avec Zoofest, festival dédié à la découverte de nouveaux talents émergents dans les milieux de l’humour, du théâtre, de la musique, et plusieurs autres formes d’art. À la… / Read More →

Quoi faire à Montréal du 30 mai au 5 juin

Festivals hybrides, à la fois libres et avant-gardistes rythment cette semaine avec une légèreté des plus agréables. BD, poésie, théâtre, danse contemporaine et performances se vivent au jour le jour, dans des écrins de verdure, des salles mythiques ou des endroit parfaitement inusités. Des foires se mettent à éclore aux quatre coins de la ville, valorisant l’artisanat et les artistes d’ici tandis que la fine pointe de la technologie artistique se découvre en installation ou en musique. La culture montréalaise se multiplie à l’infini, sous ses plus belles formes avec une énergie inégalable, à consommer sans modération… Festivals culturels Du 30 mai au 1er juin, venez dévorer le meilleur de la BD à l’Espace La Fontaine, lors du Festival BD de Montréal. Dans un cœur de verdure, découvrez plus de 100 auteurs québécois et internationaux, des expositions de planches originales et prenez part à des activités et animations pour tous gratuitement. Un bonheur pour toute la famille. Du 2 au 22 juin, les amateurs de party d’été à saveur de théâtre, danse, humour et musique célébreront la 24e édition du Festival St-Ambroise FRINGE de Montréal. Ce festival très éclectique et libre sélectionne ses artistes par tirage au sort, leur verse l’intégralité des… / Read More →

FrancoFolies de Montréal 2014 : la chanson francophone à tous les temps et tous les styles

Les FrancoFolies de Montréal célèbrent cette année leur 26e édition et offrent comme à leur habitude, le meilleur de la scène musicale francophone. Du 12 au 22 juin, la chanson française se conjuguera à tous les temps et tous les styles… Décryptage. Des événements spéciaux Entre grandes attentes et créations exclusives, les FrancoFolies savent faire mousser. LE concert à voir sera évidemment celui de Stromae, accompagné en première partie de Karim Ouellet, au Centre Bell les 17 et 18 juin. Son dernier album Racine carrée se révèle être un cocktail hip-hop-électro-chanson française absolument détonnant! Autre événement à ne pas manquer, le spectacle unique de Pierre Lapointe au Musée Grévin dont seulement 250 chanceux pourront profiter (complet). À bon entendeur. Des concerts en série Rythmer son emploi du temps en musique pendant 10 jours? Absolument! Au Théâtre Maisonneuve, les FrancoFolies vous invitent à découvrir Valérie Carpentier, gagnante 2013 de l’émission de téléréalité La Voix le 18 juin; ainsi que Grand Corps Malade et ses textes à fleur de peau, le 20 juin. Au Métropolis, on retrouve le 13 juin la musique du monde revampée électro/hip-hop de Radio Radio, le folk magnifique des Sœurs Boulay le 20 juin ou encore les textes… / Read More →

Quoi faire à Montréal du 23 au 29 mai

Cette semaine, on installe les terrasses et les activités extérieures se multiplient. On se prend pour Tarzan au Parc olympique, on devient une œuvre d’art sur la place Émilie-Gamelin, on danse en groupe avec un casque sur les oreilles au Chalet du Mont-Royal, on fait le plein d’expositions lors de la journée des musées montréalais, on parcourt la ville à vélo… le plaisir et la convivialité se matérialisent à chaque coin de rue. Activités extérieures Le 24 mai, le parc acrobatique urbain Exalto ouvrira ses portes sur l’Esplanade Financière Sun Life du Parc olympique : un terrain de jeu comptant sept attractions qui raviront toute la famille. Au menu, trois parcours acrobatiques en hauteur tracés dans d’imposantes structures artificielles en bois et en acier, corsés d’obstacles et de défis qu’aimeront relever les sportifs en herbe et les Tarzans dans l’âme. L’été promet d’être aventurier! Depuis le 17 mai, la place Émilie-Gamelin s’est transformée en jardin urbain de sculptures avec lesquelles le public peut composer. L’installation Photomingo vous invite par exemple à placer votre visage dans ses formes rondes et à prendre la pose; Belinda dansera si vous tournez la manivelle; Meno sono teste votre mémoire auditive et Tiempo luz vous transforme… / Read More →

La Nuit Transfigurée : un trait d’union entre passion et pardon

Jusqu’au 24 mai, le Théâtre Maisonneuve accueille la toute nouvelle œuvre du chorégraphe belge Stijn Celis, en première mondiale. Commandée par les Grands Ballets, La Nuit Transfigurée se dévoile en deux parties : Le Regard d’Orphée, inspirée du mythe d’Orphée et Eurydice et La Nuit Transfigurée, empreinte du poème de Richard Dehmel, écrit en 1896. Le premier volet, le plus flamboyant, nous présente un Orphée désespéré par la mort subite de sa douce épouse Eurydice. Décidé à la retrouver, il s’enfonce dans les abysses du monde des ombres et convainc Hadès, dieu des enfers, de lui rendre sa bien-aimée. Sur des airs de Zemlinsky, Webern, Mahler et Strauss, Orphée croise la route de plusieurs personnages mythiques : Perséphone, Cerbère le chien à trois têtes ou encore les Nymphes du Styx. La mise en scène minimaliste et le décor épuré se conjuguent à merveille avec des costumes et des expressions proches de la commedia dell’arte. Les danseurs des Grands Ballets nous offrent ici un pur moment d’onirisme, à la fois puissant, léger, poétique, passionnel et bien entendu tragique. La Nuit Transfigurée propose une interprétation plus lisse, plus ronde, presque sobre. Un homme et une femme marchent dans une forêt sombre et la femme… / Read More →

Festival TransAmériques 2014 : la création contemporaine à son meilleur

Les spectateurs qui ont soif d’audace et de nouveauté ne seront pas en reste lors de la 8e édition du Festival TransAmériques, qui se tiendra du 22 mai au 7 juin. Durant 17 jours, la beauté s’alliera à l’intensité à travers 27 œuvres engagées, fortes et singulières, liant le théâtre, la danse contemporaine et la performance. Regard sur cinq œuvres qui tracent les tendances artistiques de demain. Installation L’expérience démarre sur l’Esplanade de la Place des Arts, du 22 au 27 mai, avec Thermes, un spa urbain contenant 25 000 balles sur lesquelles sont gravées des pensées de stoïciens et qui permettra aux travailleurs en pause ou aux passants pressés de se prélasser dans un bain philosophique. Rafraichissez vos neurones sans vous prendre la tête! Théâtre Le français Julien Gosselin proposera une adaptation inouïe du livre de Michel Houellebecq Les particules élémentaires, les 30 et 31 mai. Un coup de foudre théâtral retentissant mettant en scène 10 acteurs flamboyants venus nous raconter la misère affective, sexuelle et existentielle de notre société occidentale. Le NoShow du québécois Alexandre Fecteau, du collectif Nous sommes ici et du théâtre Dubunker, prend les commandes d’un spectacle interactif, irrévérencieux et inventif les 22 mai, 3, 4… / Read More →

Quoi faire à Montréal du 16 au 22 mai

En une semaine, le printemps (le vrai), s’est emparé de Montréal transformant une fois de plus la ville en ruche géante où chacun va butiner dans les parcs et profiter des multiples activités ensoleillées. Zigzagant à pied ou à vélo, de festivals culturels en expositions, vivez l’effervescence montréalaise à son meilleur. Activités extérieures Le 18 mai sonne le grand retour des événements Piknic Électronik au parc Jean-Drapeau et invite à la flânerie au Jardin botanique avec plusieurs artistes invités tous les dimanches. Pédalez aussi jusqu’au parc du Mont-Royal et chillez toutes les fins de semaine au rythme des célèbres Tams-Tam. Ne manquez pas non plus la manifestation artistique Aires Libres dès le 15 mai, transformant la rue Sainte-Catherine Est en chemin piéton de la rue Saint-Hubert à la rue Papineau. L’occasion de découvrir Le Village, quartier LGBT de Montréal, sous ses plus beaux angles. De l’art à profusion Chaque printemps, la Fonderie Darling tient son événement annuel de levée de fonds tout en inaugurant deux nouvelles expositions de Dora Garcia et Christina Zurfluh. Le 21 mai, une grande fête sera ouverte à tous dès 20 h, avec DJ Maus et d’autres artistes de la relève. À noter aussi, la visite exceptionnelle des onze ateliers des artistes… / Read More →

Piknic Électronik 2014 : un cocktail survitaminé de musique électronique

Sortez l’attirail d’été et toute votre énergie positive pour célébrer à fond les 23 événements 2014 du Piknic Électronik. De la musique, du soleil, une foule éclectique, un site et une vue imprenable : tel est le cocktail pétillant de la formule Piknic, carburant à la bonne humeur et au meilleur de la musique électronique d’ici et d’ailleurs. Une dose de bonheur à s’injecter tous les dimanches et quelques lundis et samedis de l’été, dans la convivialité et la légèreté légendaire de cet événement musical incontournable à Montréal. Sous l’Homme de Calder, au cœur du parc Jean-Drapeau, laissez-vous submerger par la nouvelle vague électronique déferlant tout droit d’Angleterre. Retrouvez bien sûr le grand Jamie xx le 30 août (en partenariat avec I Love Neon) et Kode 9, fondateur du label Hyperdub le 12 juillet. Parmi les étoiles montantes du moment, on vibre le 25 mai au rythme de Daniel Avery, que l’on compare déjà aux Chemical Brothers ou encore à Carl Craig, et on rêve avec la musique atmosphérique de Leon Vynehall le 10 août, dont le premier album a déjà reçu de nombreux éloges. Du côté français, on bouge avec Sébastien Léger le 21 septembre, on plane avec Agoria le 19 mai et… / Read More →

La grotte de Lascaux : quand l’art surpasse l’histoire

Qu’étions-nous avant les balbutiements de la civilisation? L’art avait-il déjà dépassé l’histoire presque 20 000 ans plus tôt? Le Centre des sciences de Montréal répond à ces questions en vous présentant les chefs-d’œuvre préhistoriques de la grotte de Lascaux, en reproduction pleine grandeur, du 17 avril au 14 septembre. Découverte en 1940 dans le Périgord noir, en France, par quatre jeunes périgourdins, elle est l’une des plus importantes grottes ornées paléolithiques du monde, surnommée « la chapelle Sixtine de l’art pariétal ». Par souci de conservation, la grotte a fermé ses portes au public en 1963 et a créé un espace de reproduction monumental à quelques mètres du site originel. Itinérante, la grotte de Lascaux s’est déplacée jusqu’à Montréal… Au cœur de cavités arrondies d’environ 12 pieds de haut ou d’espaces très restreints où seuls les enfants peuvent se glisser, on déambule dans cette reproduction à taille réelle. Les tunnels qui composent la grotte sont remplis d’œuvres, dessins, peintures et gravures colorées et détaillées, telle une galerie d’art. L’effet est bluffant! Au Centre des sciences, on propose aussi certaines reproductions réalisées exclusivement pour l’exposition comme Panneau de l’Empreinte, Panneau de la Vache Noire, Les Bisons Adossés, la Frise des Cerfs et la… / Read More →

« Come and See » des frères Chapman, une exposition choc entre humour et horreur

Jusqu’au 31 août, la DHC/ART Fondation pour l’art contemporain, vous invite dans l’univers irrévérencieux et choc de Jake et Dinos Chapman, deux frères artistes plasticiens britanniques. Abordant des thèmes universels de notre époque comme la moralité, la religion, le sexe, la mort, la philosophie, l’histoire de l’art et la société de consommation, cette exposition partagée entre les deux locaux de la DHC/ART dans le Vieux-Montréal, dévoile des œuvres perturbantes, provocantes, parfois difficilement supportables, mais empreintes d’un sens critique acharné. Plongé tête la première dans ce monde dérangeant, le spectateur est invité à se familiariser avec l’humour noir et le cynisme des frères Chapman à travers diverses installations, des films, des documentations, des peintures, des gravures, des dessins des sculptures et de la littérature. On reste littéralement scotché devant « The Sum of All Evil » (2012-2013), le plus récent volet de la série Hell, des diaporamas vertigineux, monumentaux et extrêmement précis présentés sous forme de maquettes sous verre. On y observe des paysages apocalyptiques dénonçant les dessous cauchemardesques de l’humanité comme le nazisme, la consommation déplorable symbolisée par les personnages McDonald, crucifiés çà et là sur ces champs de guerre sanglants et fourmillants de zombies, d’êtres monstrueux à plusieurs membres ou de… / Read More →