VOLTA du Cirque du Soleil vous surprendra

Publié le 12 Avril 2017 par .

Tant par son histoire que par son impact, le spectacle VOLTA du Cirque du Soleil galvanise l’univers circassien. Rien de moins que les meilleurs au monde — acrobates, artistes et athlètes de sports d’action urbains — vont électriser le Grand Chapiteau du Vieux-Port de Montréal ce printemps et cet été.

Le dernier spectacle du Cirque du Soleil, c’est la rencontre de l’aventure qui carbure à l’adrénaline et d’une quête spectaculaire de liberté et du sens de la vie. Bastien Alexandre et Jean Guibert, de jeunes talents qui ont une grande expérience du cirque, ont signé la création et la direction artistique de VOLTA. L’histoire nous entraîne dans une aventure de transformation débridée, colorée et parfois crue, peuplée d’Esprits libres et de citadins, les Gris et les Élites, entourant notre héros Waz, animateur de jeu télévisé en quête de sens.

Avec ses décors et ses costumes impressionnants et sa musique orchestrale cinématographique, composée par Anthony Gonzalez du groupe M83, VOLTA nous plonge dans un monde à la fois familier et surnaturel. Pour avoir une idée de la dynamique du spectacle, lisez ce qui suit pour voir comment trois des artistes exceptionnels de VOLTA ont repoussé les limites du cirque.

Elena Suárez, la ballerine dans Volta.

Danseuse de ballet espagnole, lauréate, Elena a fait une tournée en Espagne avec le Ballet de Boston et multiplié les apparitions dans des émissions de télévision et des films avant de se joindre au Cirque en 2012. Dans Volta, elle exécute une chorégraphie en duo avec un virtuose du BMX freestyle, l’un de ceux qui incarnent l’univers audacieux des sports d’action intégrés au Cirque du Soleil.

Paola Franschini dans le rôle d’Ela.

Médaillée d’or du patin à roulettes artistique aux niveaux national, européen et mondial, Paola exécute une chorégraphie complexe sur patins, entourée des Esprits libres qui animent le spectacle. Par sa nature expressive et colorée, elle exerce une fascination chez Waz, tandis qu’elle sème la confusion parmi les Gris.

Dina Sok, acrobate vedette.

Dina, un ancien élève étoile de l’école de cirque Phare Ponleu Selpak au Cambodge, et un camarade de classe, Nem Sopha, sont devenus les premiers Cambodgiens à obtenir leur diplôme du programme quinquennal de l’École nationale de cirque de Montréal en 2016. Dina excelle sur le fil de fer de VOLTA, les anneaux chinois et le highline.

volta

Le Cirque du Soleil vise à dépasser toutes les attentes avec son 41e spectacle original, en intégrant des acrobaties de niveau olympique à des performances de parkour et de saut à la corde, en mariant la danse classique aux cascades à vélo et au saut à l’élastique. Découvrez le plaisir et les sensations fortes que procure VOLTA sous le Grand Chapiteau, à Montréal du 20 avril au 23 juillet 2017.

Pour la suite : Montréal vue du ciel à bord de la Grande Roue

 

Plus d'articles

Découvrez votre Montréal

→ Choisissez vos intérêts
→ Vivez vos moments montréalais
→ Trouvez l'inspiration pour votre prochain séjour

Essayer l'expérience