Festival CINEMANIA, le meilleur du cinéma francophone à Montréal

Publié le 1 Novembre 2013 par .

grand-central-tahar-rahim-lea-seydouxCréé en 1995, le Festival de films francophones CINEMANIA est devenu un rendez-vous de choix pour les cinéphiles en quête de qualité et d’originalité. Pour cette 19e édition qui occupera les écrans du 7 au 17 novembre, découvrez une sélection triée sur le volet de 49 films, dont 33 en primeur au Cinéma Impérial. L’occasion parfaite de découvrir du cinéma d’auteur confirmé et émergent. Voici cinq films remarqués au Festival de Cannes 2013 à ne pas manquer.

{Sélection officielle du Festival de Cannes} Le Passé d’Asghar Farhadi ouvrira le festival en présence de Tahar Rahim. Après quatre ans de séparation, Ahmed (Ali Mossafa) quitte Téhéran pour Paris afin de finaliser son divorce avec Marie (Bérénice Bejo) qui élève ses enfants issus de différents mariages avec son compagnon actuel, Samir (Tahar Rahim). Marie et sa fille Lucie (Pauline Burlet) ont des relations conflictuelles et lorsqu’Ahmed tente de rectifier la situation, il déterre malgré lui un lourd secret du passé.

Grand Central de Rebecca Zlotowski, film de clôture de CINEMANIA, raconte l’histoire d’amour de Gary (Tahar Rahim) et Karole (Léa Seydoux) sur fond de centrale nucléaire. Un film qui explore les dangers de la contamination radioactive et de la passion interdite. À noter que la réalisatrice et Tahar Rahim seront présents lors de la projection.

Jeune et Jolie de François Ozon propose sans voyeurisme ni vulgarité les quatre saisons de l’éveil sexuel d’une jeune fille qui choisit délibérément de se tourner vers la prostitution. Marine Vacth, 17 ans, interprète Isabelle avec une grâce et un talent évident. Un très beau film.

Suzanne de Katell Quillévéré est une série d’épisodes mettant en scène le destin de Suzanne (Sara Forestier) prise dans une saga romantique et dramatique, entre sa grossesse, son enfant négligé, son amant gangster et son temps en prison. Un film très bien accueilli à la cérémonie d’ouverture de la Semaine de la Critique de Cannes 2013.

Un château en Italie est le troisième long métrage de Valeria Bruni-Tedeschi et sans doute son œuvre la plus personnelle. Dans ce film semi-autobiographique, elle explore l’histoire de sa famille, et inclut la lutte tragique de son frère contre le SIDA.

{Talents Cannes 2013} Ce programme composé de 7 courts métrages réalisés par des acteurs de renom (Aure Atika, Léa Drucker, Élodie Navarre, Pierre Niney, Clément Sibony, Tomer Sisley et Alice Taglioni), présente 22 jeunes comédiens prometteurs. Le 12 novembre à 17 h 30, à la Cinémathèque Québécoise, venez apprécier les talents de la relève!

{Anouk Aimée à l’honneur} Assistez le 9 novembre à une classe de maître publique et gratuite avec cette grande actrice française qui reviendra sur les points forts de sa carrière. L’événement sera précédé du documentaire La beauté du geste co-réalisé par Dominique Besnehard, et de la projection de La petite prairie bouleaux de Marceline Loridan-Ivens. La Cinémathèque mettra également à votre disposition pas moins de 8 films où l’on voit Anouk Aimée évoluer sous l’œil de Federico Fellini (La Dolce Vita), Jacques Demy (Lola) ou encore Philippe Broca (Le Farceur). « L’une des plus belles incarnations de la féminité au cinéma », selon Gilles Jacob.

{L’indomptable Vincent Macaigne} Ce programme spécial célèbre l’artiste touche-à-tout Vincent Macaigne. CINEMANIA lui rend hommage en sélectionnant deux films où il tient le premier rôle : 2 automnes 3 hivers de Sébastien Betbeder et Tonnerre de Guillaume Brac. À découvrir!

DÉTAILS

CINEMANIA, du 7 au 17 novembre 2013.
Prix, billets et passeports disponibles sur le site de La Vitrine.

Visitez Montréal tout en économisant jusqu’à 500 $ grâce au Forfait Passion.

Plus d'articles

Découvrez votre Montréal

→ Choisissez vos intérêts
→ Vivez vos moments montréalais
→ Trouvez l'inspiration pour votre prochain séjour

Essayer l'expérience