Les sports d’hiver à Montréal

Publié le 7 Décembre 2012 par .

Notre sport national d’hiver semble bel et bien figé derrière les portes closes de la Ligue nationale de hockey… de quoi refroidir l’ardeur des partisans et nous faire espérer encore plus fort le retour des flocons. Une belle tempête de neige, voilà ce qu’il nous faut pour nous remettre d’aplomb et renvoyer le conflit de la LNH au vestiaire. Heureusement, Montréal offre des activités à la pelle pour nous faire profiter de l’hiver et retomber en enfance. Attachez vos tuques, on part!

Tout en haut de la liste, je coche la pêche sur la glace dans le Vieux-Port. Ce que j’aime le plus du Village de pêche blanche dans le Vieux-Port, c’est la séance de rire assurée et les belles prises de photos Instagram. Tout ça en s’adonnant à une activité que les premiers habitants de Montréal ont dû pratiquer au même endroit il y a quelques siècles, mais eux, probablement pour leur survie. Aujourd’hui, les pêcheurs profitent d’installations tout confort : des abris chauffés disséminés sur 90 000 mètres de glace, et tout le matériel nécessaire pour attraper des espèces comme le doré, la perchaude et la lotte. Jetez un coup d’œil à leur site Web où vous trouverez les modalités de réservation. Familles et groupes bienvenus!

Le curling, qu’on compare à un «jeu d’échecs sur glace», est assurément un sport de stratégie. Il faut avoir de l’esprit et savoir manier le balai pour égaler les soldats écossais postés à Montréal au 18e siècle : ils jouaient au curling avec des boulets de canon transformés en fers. Au Musée Stewart sur l’île Sainte-Hélène, on peut remonter le cours du temps et se faire un petit curling sympathique, arbitré par un guide en costume d’époque. Après quoi, une tasse de boisson chaude et quelques anecdotes historiques vous réchauffent corps et âme, surtout quand les guides-animateurs se passionnent pour l’histoire. Voyez le programme sur le site de Tourisme Montréal.

Je me souviens de ma première randonnée en raquettes quand j’étais tout petit : je m’imaginais en train de marcher sur la lune. J’avoue que j’ai eu la même impression lorsque j’ai fait de la raquette à nouveau l’an dernier. Faites l’expérience : du 5  janvier au 9 mars 2013, chaussez une paire de raquettes et partez à la découverte des merveilles du mont Royal au cours d’une excursion guidée de 75 minutes. Cette randonnée familiale débute peu après le coucher du soleil. On ne vous promet pas la lune, mais au sommet de la montagne, vous vous en approcherez.

patin a glace vieux montrealIls savent à peine marcher qu’ils apprennent déjà à patiner… les enfants d’ici savent que rien ne surpasse la sensation de glisser sur des lames, le sourire aux lèvres et le bout du nez au vent, en se prenant pour Joannie Rochette. Montréal compte un tas d’endroits où patiner librement : la magnifique patinoire du bassin Bonsecours devant un panorama urbain à couper le souffle, le lac aux Castors niché dans l’écrin naturel du parc du Mont-Royal, l’étang illuminé du parc Lafontaine ou encore la patinoire de hockey du parc Maisonneuve. Peur d’avoir froid? Essayez la patinoire de l’Atrium Le 1000, rue de La Gauchetière Ouest pour une séance d’arabesques sur glace, les orteils bien au chaud.

Ce n’est parce que la LNH a suspendu ses matchs qu’on ne peut pas voir du bon hockey cet hiver. L’équipe montréalaise de la Ligue canadienne de hockey féminin porte bien son nom… Les Stars de Montréal nous livrent des performances éblouissantes. Souvenez-vous que plusieurs de ces joueuses ont permis au Canada de remporter l’or au cours des trois dernières éditions des Olympiques d’hiver. Ces athlètes vont disputer des matchs à domicile les 8 et 9 décembre et les 19 et 20 janvier. Mieux encore, les billets ne coûtent que 10 $!

Ski de fond montrealQuoi? Vous n’avez encore jamais essayé le ski de fond? À des lieues des idées préconçues, le ski de fond est un sport extrêmement cardio (la pêche blanche et le curling ne vous feront pas brûler autant de calories). Le défi promet d’être aussi exigeant qu’amusant. Mais pour une première expérience, il vaut mieux demander à quelqu’un de vous enseigner les rudiments, car c’est bien plus que de «marcher à ski». Des pistes sont aménagées sur le mont Royal, au parc Maisonneuve ainsi qu’au parc-nature du Cap-Saint-Jacques et à celui du Bois-de-L’Île-Bizard.

Toboggan traine sauvage luge montreal Le toboggan (de tabagane, mot d’origine algonquienne), la traîne sauvage (terme en usage à l’époque de la Nouvelle-France) ou la luge (originaire de Savoie en Suisse) ont une version moderne commune : la glissade sur chambre à air. Je ne suis pas plus spécialiste en étymologie qu’en sport de glisse, mais je dois vous dire qu’il y a une certaine technique derrière cette activité hivernale. En fait, il s’agit d’aller assez vite pour avoir le goût de crier, tout en gardant un certain contrôle pour ne pas se briser le bassin, ce qui est arrivé à un de mes amis. Le meilleur endroit où glisser à Montréal est la butte aménagée à cet usage près du lac aux Castors sur le mont Royal. En fait, tout ce qu’il faut, c’est une pente enneigée et un traîneau. Alors ouvrez l’œil, grimpez et glissez. Mais soyez prudent et portez un casque!

http://www.youtube.com/watch?v=0kSWMjhLDg4 Je l’ai gardé pour la fin, car c’est mon activité sportive préférée en hiver : la danse aérobique façon Igloofest. Enfilez votre combinaison de neige la plus originale et défoulez-vous au cours des soirées en plein air les plus cool qui soient (pardonnez le jeu de mots, mais c’est ça) au son des meilleurs DJ en ville. À la pause, au lieu de se désaltérer avec de l’eau comme dans une séance d’aérobie ordinaire, on passe au bar pour étancher sa soif comme il se doit au pays de l’igloo.

Plus d'articles

Découvrez votre Montréal

→ Choisissez vos intérêts
→ Vivez vos moments montréalais
→ Trouvez l'inspiration pour votre prochain séjour

Essayer l'expérience