Résultats de recherche

Résultat(s) pour Festival musique Montréal

Votre guide des festivals musicaux de juillet à Montréal

L’été est bientôt à nos portes, et ça se sent, comme en témoignent les annonces quasi incessantes des multiples festivals musicaux. Voici votre guide des festivals musicaux du mois de juillet à Montréal. Le Festival international de jazz de Montréal, qui aura lieu cette année du 29 juin au 9 juillet, n’a pas vraiment besoin de présentation, mais allons-y tout de même : le plus gros festival de jazz de la planète fêtera cette année son 37e anniversaire, avec pour l’occasion des centaines de concerts représentant de nombreux genres, y compris quelque 300 concerts extérieurs gratuits qui rempliront le centre-ville de Montréal de joie de vivre musicale. Si la grande scène montréalaise ne comble pas tous vos désirs musicaux, faites-vous plaisir en vous rendant à St-André-d’Argenteuil, une balade d’environ 45 minutes. Le parc Carillon, un lieu historique de la ville, accueillera du 15 au 17 juillet le festival AIM (« Art, Innovation, Mouvement »). Le festival AIM, qui promet d’être une expérience captivante pour les amateurs de musique électronique, et qui se tiendra à l’ombre des monuments monolithiques massifs marquant le lieu de la bataille du Long-Sault, représente littéralement une bouffée d’air frais dans le monde des festivals de musique électronique. Quelque 50 artistes de haut calibre… / Read More →

Des moments inoubliables du Festival International de Jazz de Montréal

Il faut être patient et penser vite pour répondre aux exigences de l’emploi d’organisateur au Festival International de Jazz de Montréal (FIJM). Traiter avec des divas et de gros égos, gérer des cas d’annulation ou de non-présentation aux spectacles, sans parler des inévitables complications quand des musiciens sont retenus à la frontière du Canada, pas toujours facile! Voici quelques-unes des anecdotes mémorables du FIJM, le plus important et le plus grandiose des festivals de musique sur la planète. En 1998, le FIJM avait avancé 10 000 $ à Bunny Wailer, l’icône du reggae, pour son concert au Métropolis. Wailer a empoché l’argent mais ne s’est jamais présenté au spectacle. André Ménard, le cofondateur du FIJM était outré. Douze ans plus tard, en août 2010, quand Wailer a été invité comme tête d’affiche au Festival international reggae de Montréal, Ménard m’avait dit : « Il n’est pas question de prendre des mesures contre Wailer parce que nous ne voulons pas lui donner d’excuse pour qu’il se défile une seconde fois. Bunny Wailer se fait passer pour un type intègre et de principes. Je continue à penser qu’il est un grand artiste. Mais pour ce qui est de l’intégrité? On repassera! J’attends toujours son invitation personnelle… / Read More →