Résultats de recherche

Résultat(s) pour Les soeurs Boulay

Quoi faire à Montréal du 21 au 27 juin

Cette semaine à Montréal… on admire le ciel s’embraser de 1000 feux, on participe à un grand pique-nique culturel, on explore un parcours peuplé de sculptures de nature gigantesques, on découvre les diverses spécialités culinaires des camions de cuisine de rue, on multiplie les expositions en plein air et on s’enivre de musique à l’infini! {Culture nature} Les Mosaïcultures Internationales sont de retour à Montréal dès le 22 juin! Au cœur du Jardin Botanique se dresse une cinquantaine d’œuvres extraordinaires créées par des artistes-horticulteurs de 25 pays différents. Grandiose! Le 26 juin, déroulez votre nappe sur l’herbe du parc La Fontaine dès 17 h, lors d’un grand pique-nique. Célébrez en cœur vos futures sorties culturelles dans les parcs montréalais. Si vous passez près de la rue Victoria, arrêtez-vous dans la Forêt urbaine du Musée McCord, un environnement magique et organique où il fait bon se reposer, pique-niquer ou jouer un air de piano. Côté exposition en plein air, allez voir Devoir de mémoire – Les pensionnats autochtones du Canada, sur l’avenue McGill College. Véritable témoignage de l’histoire canadienne, l’exposition retrace le sort de milliers d’enfants des Premiers Peuples qui ont grandi dans des pensionnats dont la mission était d’éradiquer toute… / Read More →

FrancoFolies 2013 : rencontre avec les soeurs Boulay

Pétillantes, sympathiques et résolument très douées, les sœurs Boulay ont envahi nos écouteurs et le paysage médiatique québécois. Comme ça, sans crier gare. Révélées par les Francouvertes en 2012, nommées Révélations Radio-Canada 2013-2014 dans le volet chanson, elles continuent de tracer leur chemin vers le succès en montant sur les planches du Club Soda le 21 juin, durant les FrancoFolies de Montréal. Elles y interprèteront « Le poids des confettis », un album poétique composé « de chansons populaires à l’enrobage folk », comme aime le décrire Stéphanie Boulay. Mélodies qui caressent l’oreille, croisé de voix cristallines et suaves, on fond littéralement pour ces airs qui sentent bon le voyage, les feux de bois entre amis à la campagne et le vintage. Gaspésiennes d’origine, Stéphanie et Mélanie Boulay vivent à Montréal depuis maintenant 6 ans et comme le dit Mélanie, « ne se voient pas vivre ailleurs ». Nous nous sommes entretenues avec ces deux petits bouts de femmes, poétesses dans l’âme qui n’ont cependant pas perdu le nord. Qu’est-ce qui vous a donné le goût de chanter ? Mélanie: j’avais 6 ans quand ma professeure de chant en Gaspésie a entendu ma voix percer. Elle est carrément allée voir mes parents pour les convaincre de me… / Read More →