Résultats de recherche

Résultat(s) pour Mile End

Quoi de neuf dans le Mile End?

Un café planqué dans une boutique branchée, une boucherie au décor minimaliste qui fait dans le bio et le local, un salon de thé majestueux, des pubs qui donnent le sourire, un micro-bar : le Mile End, quartier vibrant, bobo, geek, traditionnel, historique et artistique, ne cesse de voir surgir de nouveaux lieux séduisants. Petit tour des dernières adresses qui font mouche depuis notre dernier passage. Mode Il n’aura pas fallu beaucoup de temps à l’atelier Frank & Oak, petit prodige québécois du prêt-à-porter masculin, pour avoir pignon sur rue dans le Mile End, rue Saint-Viateur Est. Au rez-de-chaussée d’une ancienne usine reconvertie en bureaux, une boutique minimaliste et bien pensée, faisant aussi office de barbier, attire tous les hipsters du coin. Depuis peu, on peut y boire un latte crémeux du Névé Mile End, un comptoir/café placé à l’entrée de la boutique, petit dernier de Luke Spicer et de Gabriel Rousseau, deux noms bien connus dans l’univers des baristas. Plus à l’ouest sur Saint-Viateur, découvrez la boutique Oxford, un espace épuré en béton ciré et bois clair, où l’on déniche des magazines et livres pointus ainsi que des chaussures sport-chics triés sur le volet. Sur le boulevard Saint-Laurent, poussez la… / Read More →

Guide du Montréal créatif : le Mile End

Montréal a un patrimoine jeune, mais qui regorge d’art contemporain pointu. Les éditions Ulysses ont sorti en avril dernier un nouveau guide culturel très complet qui ravira aussi bien les touristes que les locaux. Telle une carte au trésor, on se plonge dans les 10 parcours créatifs explorés avec soin par Jérôme Delgado et saisis sur le vif par Denis Farley. Aujourd’hui, nous partons à la découverte du Mile End créatif, le quartier le plus artistique du Canada. {La face cachée de la rue de Gaspé} À premier abord, le contact est froid avec cette rue typiquement industrielle. De grands immeubles gris défient le ciel, sans âmes qui vivent : on sent une solitude et un abandon un peu pesant. Mais une fois les lourdes portes ouvertes, c’est un autre univers qui nous attend : un foisonnement artistique où galeries d’art cachées, agences publicitaires émergentes et ateliers de designers de mode ou d’art se côtoient pour le meilleur de la création. Passage obligé au Centre Clark, berceau de l’art québécois qui mi-décembre offre une vente aux enchères riche et pointue, visite à l’Atelier Circulaire spécialisé en imprimerie, chez Diagonale as du textile artistique et Dazibao dévoué à la photographie et… / Read More →