Résultats de recherche

Résultat(s) pour Splendore a Venezia

Voyage musical et artistique à Venise au Musée des beaux-arts de Montréal

Le Musée des beaux-arts vous invite au cœur de la première exposition qui explore l’interaction entre les arts visuels et la musique à Venise, de la Renaissance (début du XVIe siècle) à l’époque Baroque (fin du XVIIIe siècle). Une mise en œuvre de 120 peintures, estampes, dessins, instruments de musique anciens et partitions manuscrites, qui a nécessité plus de 5 ans de travail et la collaboration de 61 prêteurs incluant des collectionneurs privés et de prestigieuses institutions. Dans une ambiance immersive bercée par la musique de quelques grands compositeurs de l’époque, on déambule autour de trois thèmes autour de l’art et de la musique. À noter qu’un audioguide musical gratuit de 18 airs classiques est à votre disposition pour entrer encore plus en profondeur dans les œuvres. Décryptage. {Art et musique dans la sphère publique} On découvre ici des portraits de grands doges de l’époque et on comprend le rôle de la musique dans les célébrations officielles, souvent utilisée avec les arts, comme outil de propagande pour faire valoir la République de Venise et son prestige international. {Art et musique dans la sphère privée} On entre ici dans l’univers des nobles et des bourgeois : la classe éduquée. Les instruments de musique, symbole de… / Read More →

Quoi faire à Montréal du 11 au 17 octobre

Cette semaine à Montréal, on découvre la danse contemporaine sous toutes ses coutures, on part à la conquête du quartier Villeray et on fait connaissance avec ses artisans locaux, on inaugure de nouvelles expositions dans les musées et les galeries d’arts prestigieux de la ville, on rend hommage aux clubs vidéos et on participe à des festivals musicaux allant du ska à la house. {Théâtre et danse} Du 16 au 25 octobre, au Théâtre de Quat’Sous, Danse-Cité présente un spectacle hybride mêlant chorégraphie contemporaine et Théâtre. Je ne tomberai pas – Vaslav Nijinski est ici mis en scène par Bernard Meney et chorégraphié par Estelle Clareton. Il évoque le personnage emblématique de Nijinski, chorégraphe du XXe siècle qui a révolutionné le genre, à travers des textes poétiquement fous où se glissent la plume d’écrivains tels qu’Artaud, Nietzsche, Mallarmé ou encore Maupassant, rythmé par une danse revisitée qui transpire les éclats psychiques des grands créateurs. Du 8 au 26 octobre à l’Espace Libre, Yves Marc se prête à un One Man Show scientifique aussi charmant qu’élégant, et étudie avec le public les gestes usuels du quotidien dans Ce corps qui parle. Une jolie vision de l’humanité. Du 16 au 19 octobre,… / Read More →