Search
Open menu Open menu

© 


Le Palais des congrès de Montréal a planté un vignoble sur le toit

Posté le | → Laisser un commentaire

Palais rooftop garden

Le Palais de congrès de Montréal expérimente des moyens novateurs pour produire de la nourriture. Leur toit vert est l’objet de beaucoup d’attention pour sa capacité à cultiver de grandes quantités de fruits et légumes dans un espace relativement petit. Alors que pratiquer l’agriculture urbaine est une partie importante de cette initiative, l’autre but poursuivi avec ces jardins est d’explorer comment un bâtiment — comme un centre de congrès — peut minimiser son empreinte écologique, et même aider à réduire l’impact des îlots de chaleur urbains.

En lançant diverses initiatives de production alimentaire, le Palais des congrès de Montréal s’est positionné dans l’industrie des réunions et des congrès comme un pionnier du développement durable et un leader qui inspire le goût d’en faire encore plus pour protéger l’environnement.

Agriculture urbaine

Lancé en 2011, le projet de toit vert et de culture en bacs du Palais des congrès s’étend sur une vaste surface de 5 770 pieds carrés (535 m2). Chaque année, le projet produit de 650 à 1 000 kilos de fruits, légumes et fines herbes, qui sont utilisés dans les plats préparés par Capital Traiteur. Les produits de la récolte comprennent notamment des groseilles, de la rhubarbe, des aubergines, des crosses de fougères et plusieurs autres délices comestibles.

De plus, des ruches ont été installées en 2012 pouvant abriter jusqu’à 100 000 abeilles. Elles contribuent à la biodiversité et à la pollinisation des jardins, tout en produisant un délice en prime : entre 60 et 80 kilos de miel par saison. Miam !

Palais rooftop 01

Penser vertical

Comment tirer le meilleur parti des espaces limités de jardinage ? La solution est d’aller (et de croître) vers le haut ! Nommé VERTical, ce projet d’agriculture urbaine verticale sur des échafaudages installés sur le toit du Palais est le premier du genre en Amérique du Nord. Fruit d’un partenariat avec l’UQAM (une université locale), le projet explore le potentiel d’accroissement de la production de légumes dans de petits espaces urbains grâce à l’utilisation de structures métalliques autoportantes équipées de toiles de culture formant des « murs comestibles ». Les récoltes comprennent fines herbes, fruits, légumes à feuilles et fleurs comestibles qui sont alimentés en éléments nutritifs grâce à un système hydroponique exempt de pesticides ou d’herbicides.

Un peu de vin avec ça ?

Cette année, le Palais des congrès a dévoilé le premier vignoble urbain sur toit du Canada et le premier au monde en milieu nordique. S’étendant sur une superficie de 2 000 pieds carrés (185 m2), les 80 vignes sont plantées dans des bacs géotextiles et offrent une sélection de cépages rustiques : Frontenac noir (rouge), Frontenac (blanc), Marquette et Petite Pearl (rouge). Pour recréer le sol sablonneux idéal pour la culture du raisin, le terreau est un mélange de matière organique et de verre recyclé broyé (40 %).

Bien que nous soyons loin de la coupe aux lèvres pour ce qui est de déguster une bouteille de « Montréal Marquette », l’initiative met à l’avant-scène la vision créative du Palais des congrès et son désir de s’associer à des groupes innovants à travers la ville.

palais vineyard

Amenez votre équipe au sommet

Pour une expérience éducative, l’équipe du centre de congrès peut organiser des ateliers de sensibilisation à la viticulture ou aux cépages québécois. Pour plus de détails, contactez-les !

 

À lire également : 10 bars à 10 minutes du Palais des congrès de Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Développement Économique Canada - Canda Economic Development Explorez sans fin - Canada - keep exploring Québec original Montréal
Air Canada Casino de Montréal Aéroport de Montréal VIA Rail Canada